Affiche L'Enterrement du soleil

Critiques de L'Enterrement du soleil

Film de (1960)

Affreux, sales et méchants.

Troisième volet de la trilogie de la jeunesse, après Une ville d’amour et d’espoir et Contes cruels de la jeunesse, tous trois sortis sur un intervalle d’un an (Oshima a seulement 27 ans), L’enterrement du soleil respire davantage comme le deuxième, véritable conte cruel, et parcelle de déshérence et de déchéance, entre la chronique de bidonville et le mélo, quoiqu’il soit probablement le... Lire l'avis à propos de L'Enterrement du soleil

1
Avatar JanosValuska
4
JanosValuska ·

Critique de L'Enterrement du soleil par Alligator

Un Oshima qui me laisse en grande partie sur ma faim. Longtemps le film cumule les portraits, les illustrations de la décadence humaine, les tares approchant puis dépassant les limites de l'inacceptable. Oshima jette pêle mêle toutes les violences, les trahisons, qu'un être humain puisse infliger aux autres ainsi qu'à lui même. Il y a là un aspect récitatif, bien trop sage à mon goût. Comme un... Lire l'avis à propos de L'Enterrement du soleil

1
Avatar Alligator
7
Alligator ·