Affiche L'Esquive

Critiques de L'Esquive

Film de (2004)

Meutes côté cour

Les banlieues. Derrière la caméra d’un documentariste borgne, à la patte trop blanche façon Kathy Levy et consorts, une sempiternelle jungle urbaine. Devant la caméra d’un journaliste télé, au cadre prémâché par les carcans qui font école, une tolérance buissonnière. Comme les analystes alertes d’ACRIMED (Action Critique Média) l’ont ingénieusement démontré, l’univers périphérique est trop... Lire l'avis à propos de L'Esquive

Avatar Boris Krywicki
9
Boris Krywicki ·

Abus de langages

Dans les années 2000, de nombreux cinéastes français abordaient déjà la question de l'intégration – ou de la désintégration, pour paraphraser l'un d'eux. Fils d'immigrés, habitants de cité, individus concernés d'une manière ou d'une autre par la vie des quartiers et par l'éclosion d'une France jeune et métisse, ils sont nombreux à avoir apporté leur pierre à l'édifice du cinéma social de... Lire l'avis à propos de L'Esquive

1
Avatar Seb C.
9
Seb C. ·

Critique de L'Esquive par Nicolas Laurent

Les acteurs de "L'esquive", professionnels ou non, sont tous excellents et on est pris et émus par leurs vies d'adolescents un peu perdus. C'est émouvant, drôle et touchant à la fois. L'intrigue quant à elle n'est pas extraordinaire, même si l'idée de départ ("Le jeu de l'amour et du hasard" de Marivaux joué par des lycéens de banlieue) est intéressante et donne lieu à de jolies scènes de théâtre. Lire la critique de L'Esquive

Avatar Nicolas Laurent
7
Nicolas Laurent ·

Un film sur la banlieue, sans rien apporter de vraiment neuf

Le collègue qui me l'a conseillé a adoré car il a appris plein d'expressions (qu'il ramenait au boulot d'ailleurs tellement il adorait) genre "Tu pue trop la merde". Mouais... Je peux pas vraiment dire que j'ai aimé, j'ai trouvé ça même plutôt pénible, mais bon, disons que ça fait du bien de se rappeler que c'est le quotidien de pas mal de gens des banlieues : une misère culturelle, une... Lire la critique de L'Esquive

Avatar Aptiguy
4
Aptiguy ·

Maman m'a forcée

Forcément à 14 ans tu as des goûts un peu simples en matière cinématographique (pour ma part en tout cas). Du coup ma chère génitrice a voulu m'inculquer un peu de culture, et m'a gentiment amener voir L'Esquive au Katorza (le cinéma de film d'"auteurs" de Nantes) L'action n'est pas folle. L'humour est assez subtil. Du coup, je me suis incroyablement ennuyée et n'ai pas perçu l'intérêt du "chef... Lire l'avis à propos de L'Esquive

Avatar Carambole
2
Carambole ·

Critique de L'Esquive par Babalou

Quand une pièce de Marivaux rencontre une cité de banlieue... Et bien ça donne bien, en fait. Sara Forestier crève l'écran, pour moi (c'est dans ce film que je l'ai découverte) et l'alchimie prend bien avec tous les autres personnages. La pièce est l'occasion de montrer certains aspects de leur vie ou de la cité, sans tomber dans le mélodrame. C'est pas vraiment drôle, mais c'est pas horrible... Lire la critique de L'Esquive

Avatar Babalou
9
Babalou ·

"L'esquive" : un film réaliste de Kechiche...

Un film d'auteur touchant, poignant et indéniable pour la gloire de Kechiche. Le sujet des cités est mis à nu et le réalisateur nous fait voir au travers de sa caméra fragile, le côté attachant des jeunes de banlieues d'aujourd'hui. L'esquive, vainqueur des César 2004, n'a pas volé son trophée : elle le mérite. A voir, ne serait-ce qu'une fois par tout le monde. Obligé ! Lire l'avis à propos de L'Esquive

Avatar brunodinah
8
brunodinah ·

Incandescent

Dialogue électrique. Acteurs incandescents. Kechiche transfigure les atermoiements de la jeunesse en faisant se télescoper la banlieue et Marivaux. Deux langues. Deux mondes que tout rapproche pour autant qu'on regarde là où on peut les faire se rejoindre. Le bain de jouvence fonctionne toujours. Lire l'avis à propos de L'Esquive

Avatar hubertguillaud
10
hubertguillaud ·

Critique de L'Esquive par Benoit Barbibul

On en avait fait de telles montagnes de ce film, encensé par la critique, honoré par ses pairs aux Césars. Au final un film à (très) petits moyens à l'idée originale qui présente une frange de la société française trop abandonnée. J'ai été déçu car je m'attendais à un joli chef-d'oeuvre et je suis tombé sur un bon petit film touchant certes mais aux éloges incompréhensibles. Lire l'avis à propos de L'Esquive

Avatar Benoit Barbibul
5
Benoit Barbibul ·

Critique de L'Esquive par SiD6

Un très bon film sur la banlieue, ici la cité des francs-moisins à Saint-Denis. C'est le premier film de Sara Forestier et Sabrina Ouazani, c'est d'ailleurs ce film qui les a lancé toutes les 2. Lire l'avis à propos de L'Esquive

Avatar SiD6
8
SiD6 ·