Bande-annonce
Affiche L'Étau

L'Étau

(1969)

Topaz

12345678910
Quand ?
5.9
  1. 10
  2. 10
  3. 50
  4. 105
  5. 238
  6. 341
  7. 230
  8. 78
  9. 16
  10. 16
  • 1.1K
  • 24
  • 468

Boris Kusenov décide de passer à l'Ouest, avec sa femme et sa fille. Son évasion est organisée et en échange de cette liberté il informe les Américains sur un trafic d'armes Russes a Cuba. Un espion français est alors parachuté à Cuba où, il obtient de précieux renseignements

Casting : acteurs principauxL'Étau
Casting complet du film L'Étau
Match des critiques
les meilleurs avis
L'Étau
VS
Avatar Jean-Mariage
8
Un mauvais Hitchcock reste tout de même un bon film, voire un très bon film.

L'Étau est très loin d'être ce qu'Hitchcock a fait de mieux. L'histoire ne prend pas vraiment, Frédérick Stafford, qui incarne le héros, André Devereaux, a autant de charisme qu'une bûche, l'anticommunisme primaire est agaçant, la fin est bâclée (la fin prévue et tournée par Hitchcock ayant fait un effet désastreux lors des tests de spectateurs, Hitchcock en a tourné une autre, rejetée aussi, puis une troisième !). Mais, curieusement, il y a plusieurs moments de pur cinéma où le...

4
Topaz

En 1969, Alfred Hitchcock présente "L'étau" un film d'espionnage inspiré du roman de Léon Uris "Topaz". En 1973, Henri Verneuil présente "Le serpent" inspiré du roman de Pierre Nord "Le 13ème suicidé". Il s'agit de la même affaire. Il est intéressant de comparer les deux versions. Dans la version américaine, il est fait une très longue digression à Cuba: à ce moment, le public américain est passionné par l'affaire des missiles. On voit aussi que la France est considérée par les... Lire la critique de L'Étau

6
Critiques : avis d'internautes (30)
L'Étau
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Lent et étonnamment plat.

L'étau part de la fuite d'un transfuge du KGB à l'Ouest, en 1962. Les Américains s'en remettent à un espion français, Jacques Dévereaux, pour aller voir ce qui se passe entre l'URSS et Cuba. Il y voit les ogives nucléaires et apprend l'existence d'une organisation, Topaz, qui aurait des membres au sein des services secrets français. Il les démasque, mais sa vie familiale n'en sort pas indemne.... Lire l'avis à propos de L'Étau

1
Avatar zardoz6704
5
zardoz6704 ·
Découverte
La valse des espions

Ce film a mauvaise réputation et n'est pas considéré comme un Hitchcock majeur, la critique de l'époque lui ayant reproché son intrigue confuse et peu crédible ainsi que ses personnages sans épaisseur ; certes il n'est pas parfait et présente quelques défauts, mais il vaut mieux que ça, et chaque scène bien maitrisée est pour le Maître un brillant exemple de narration dramatique. Le casting... Lire la critique de L'Étau

27 20
Avatar Ugly
7
Ugly ·
L'Etau variable, j'arrête l'Etau

Un visionnage transformé en véritable séance de torture m'aura suffit à comprendre cette moyenne aussi basse. J'étais comme Alex Delarge devant mon écran, des pincettes morales gardant mes yeux ouverts jusqu'à la fin de ce monument de lenteur et de vide. L'intrigue est pour le moins incompréhensible, ou peut-être que je suis juste débile, mais tout ça c'est très mal amené. On ne comprend pas... Lire la critique de L'Étau

7
Avatar King-Jo
5
King-Jo ·
Même Hitchcock a fait de mauvais films...

Film complètement embrouillé, à l'intrigue incompréhensible, à la réalisation mollassonne. Je ne sais pas si on avait imposé ce film à Hitchcock, mais il a manifestement tout fait pour le plomber. L'absence totalement de rythme et les incohérences du scénario font que le spectateur décroche rapidement (ou qu'il n'a plus envie d'accrocher). Il n'y a que l'interprétation qui soit acceptable (avec,... Lire l'avis à propos de L'Étau

7
Avatar SanFelice
3
SanFelice ·
Un petit Hitchcock qui vaut bien mieux que sa mauvaise réputation.

Le film a été descendu en flamme pour de multiples raisons, la première étant qu'il était en ces temps-là mal venu de critiquer Cuba, longtemps considéré comme un joli pied de nez à l'impérialisme américain. Il serait peut-être temps de dépasser ça, même si le manichéisme du film peut agacer. Frederick Stafford constitue clairement une erreur de casting et a autant de charisme qu'un vendeur... Lire l'avis à propos de L'Étau

5 1
Avatar estonius
7
estonius ·
Toutes les critiques du film L'Étau (30)
Bande-annonce L'Étau
Vous pourriez également aimer...