👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Bon, ce film mérite une longue analyse, mais je me contenterai de dire qu'on n'avait pas vu un pareil projet depuis les films d'Herzog tournés en Amazonie - peut-être la forêt d'émeraude et le vieil homme qui lisait des romans d'amour, ou encore Mission , voire The Black Robe (ou encore les films de cannibales italiens) mais les ambitions vont ici au-delà (trois ans de tournage et de repérages quand même).
Inspiré de deux ouvrages d'anthropologie, dont l'un est devenu un classique anglophone sur les plantes hallucinogènes, et l'autre hélas moins porté par la mode des années 60, n'a jamais connu de traduction depuis l'allemand alors qu'il constitue le seul témoignage sur des tribus disparues il y a près d'un siècle...
Je remarquerai juste qu'il se démarque de certains propos d'Herzog, qui déplore plus la disparition d'une culture que celle d'une espèce ; alors qu'ici les deux sont articulés.
A ceux pour qui ça signifie quelque chose, il a gagné l'oscar du film étranger , je crois.
Carrément incontournable.

Chaton_Marmot
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Les meilleurs films se déroulant dans la jungle

il y a 6 ans

7 j'aime

L’Étreinte du serpent
Electron
8

Rêver pour survivre

Survivant oublié de ma tribu massacrée, je parcourais mon territoire dans la forêt amazonienne, sans craindre les rencontres. Je me fondais dans la nature, laissant le moins de traces possibles, sauf...

Lire la critique

il y a 6 ans

48 j'aime

23

L’Étreinte du serpent
SanFelice
8

"Tu es deux hommes"

On le voit venir de loin, L’Étreinte du Serpent. Voyages en Amazonie, faune et flore sauvages, rencontres de deux cultures opposées, quête initiatique, on devine tout cela dès les premières...

Lire la critique

il y a 4 ans

32 j'aime

4

L’Étreinte du serpent
Liverbird
9

Récit-fleuve

On connaît tous la citation : « l'histoire est écrite par les vainqueurs ». Sans pour autant en connaître la véritable source. Les noms de Robert Brasillach, Walter Benjamin ou Winston Churchill sont...

Lire la critique

il y a 6 ans

26 j'aime

6

X-Men : Dark Phoenix
Chaton_Marmot
2

Pas de cul pour le MCU

**Pinacle tragique des X-men de Chris Claremont, inaugurant une vague de débauchages anglais par l'écurie Marvel, la transformation de Jean Grey en Phénix Noir et la mort de l'Elektra du Daredevil de...

Lire la critique

il y a 3 ans

51 j'aime

55

Midsommar
Chaton_Marmot
10
Midsommar

All you need is love...

Ari Aster continue d'exploser les limites du genre horrifique. Il propose un renversement de perspective, une expérience psychédélique et philosophique. Son but est de nous faire entrer dans la peau...

Lire la critique

il y a 3 ans

41 j'aime

127

90's
Chaton_Marmot
5
90's

futurs vieux cons

Un film qui rend compte de la vie familiale et des rituels initiatiques d'un jeune garçon dans le milieu du skateboard ; ce qui sans être pour moi très captivant, m'interpelle sur un point : le...

Lire la critique

il y a 3 ans

28 j'aime

24