Avis sur

L'Éveil par raphaelM77

Avatar raphaelM77
Critique publiée par le

Très beau film !
Robert de Niro est vraiment un acteur de génie. Je l'avais découvert dans des rôles de mafieux et autre bad boy dans lesquels je le trouvais excellent. Maintenant, je l'admire aussi dans des rôle de tendre, dans lesquels je le trouve au moins aussi bon. On apprend dans le bonus du DVD qu'il est allé, avant le tournage du film dans un hôpital rencontrer un malade et l'observer pour s'imprégner du rôle. On pense au quinze kilos qu'il avais pris pour Ragging Bull. Bref, ce type est un vrai professionnel, en plus de son talent.
Je trouve Robin Williams très bon aussi, très humain, il est à la hauteur. Alors ce doit être aussi que le film est bien mis en scène par Penny Marshall et les comédiens bien dirigés.
Et puis il y a l'histoire, surprenante, sur cette maladie étrange qui atteint et "éteint" des patient post-encéphalique. Basé sur des faits réels, elle est conté par Olivier Sacks, un neurologue également l'auteur de l'excellent L'Homme qui prenait sa femme pour un chapeau, sur d'autres maladies neurologiques rares et bizarres.

Le docteur Sayer (Robin Williams) se retrouve en charge de ces malades, dit "chroniques" dans une unité, surnomé par les soignants "la serre" parce que les patient qui y vivent s'apparentent plus à des légumes qu'a des êtres humains. Mais l'humaniste docteur Sayer veut croire qu'ils sont vivants à l'intérieur. Il tente alors toute sorte d'expérience qui tendent à montrer une certaine réaction de certains d'entre eux en réaction à certains stimulis.
C'est là qu'un nouveau médicament est trouvé, déstiné d'abord à la maladie de Parkinson, le L-Dopa. Le docteur Sayer y voit une opportunité de traitement pour ses patients.
Il obtient l'autorisation par son hôpital de tenter l'expérience sur un patient. Le cobaye sera Léonard, interprété par Robert de Niro, que l'on a vu sombrer dans la maladie au début du film, lorsqu'il était enfant.
Le traitement va s'avérer être une porte de sortie pour Léonard, enfermé depuis trente ans dans son propre corps...
Devant ce succès, le docteur Sayer va pouvoir étendre le traitement à tous ses patients...
Au final, on a un film émouvant sur l'amitié entre un médecin et son patient et sur la renaissance d'un homme. Avec en prime une morale simple: profiter de la vie et des choses simples qu'elle offre.
Mais c'est aussi un film qui ne tombe pas dans une happy end hollywoodienne, et s'en tient plutôt à la description de la réalité, qui n'est pas toujours rose.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3404 fois
21 apprécient

Autres actions de raphaelM77 L'Éveil