La Solitude

Avis sur L'Événement

Avatar HXXVI
Critique publiée par le

Eliza Hittman avec Never Rarely Sometimes Always sorti en 2020, nous rappelait que le droit à l'avortement n'est toujours pas un droit acquit pour les femmes. Et ce même à notre époque, avec l'histoire d'Autumn, une mineur enceinte souhaitant avorter. Mais qui comprend très rapidement que sans l'accord de ses parents, dans l'État de Pennsylvanie, c'est impossible. Elle n'a alors pas d'autre choix que de se rendre à New York, pour pouvoir avorter avec l'aide de sa cousine. Ce film m'avait beaucoup marqué, faisant écho à ce qui se passe aujourd'hui dans nos sociétés occidentales, que ce soit en Pologne ou aux États-Unis, notamment dans l'État du Texas qui limite drastiquement le droit des Texanes à interrompre leur grossesse.

À l'instar de ce film, L'Événement d’Audrey Diwan adapté du livre autobiographique et éponyme d’Annie Ernaux, est un autre film engagé qui traite la question de l'avortement. Lion d’or à la Mostra de Venise en septembre dernier, le film nous raconte l'histoire d'Anne, une étudiante qui tombe enceinte alors que la période des examens approche. Cet évènement va bouleverser sa vie.

Au delà du film que j'ai trouvé très réussi, et que je recommande. J'aimerais parler tout d'abord du parallèle que l'on peut établir entre L'Événement et Never Rarely Sometimes Always. Dans ces deux films, on suit deux femmes à presque 60 ans d'intervalle, pourtant elles se battent toujours pour la même chose : avorter. Certes, le contexte est bien différent, nous sommes dans les années 1960 en France, dans le film d’Audrey Diwan. L'avortement était alors interdit à cette époque et sévèrement punit. Mais ce qui est saisissant c'est de voir qu'en réalité rien n'a vraiment changé. Autumn et Anne se retrouvent seules à l'aube d'un évènement qui va bouleverser leurs vies. Seules, sans pouvoir compter sur l'aide et le soutien de leurs familles. Ravagées par le sentiment de honte. Elles ne peuvent alors compter que sur elles-mêmes.

Pour Anne, incarnée par la révélation Anamaria Vartolomei superbe dans ce rôle, avorter est le seul moyen de rester libre, en poursuivant ses études plutôt que d'avoir un enfant maintenant. Elle expliquera d'ailleurs lors d'une discussion avec son médecin dans le film, qu'elle souhaite avoir un enfant plus tard, mais pas pour le moment. La jeune femme se met alors à la recherche de quelqu'un pour lui venir en aide, sans succès dans un premier temps. Alors que le compte à rebours est lancé, la jeune femme pour qui avorter est une véritable obsession, reste sans solution. C'est alors au bout de sa 10ème semaines de grossesse, qu'elle obtient le contact d'une femme qui réalise des avortements clandestins. Prête à tout pour ne pas laisser passer cette occasion, elle prend le risque d'aller en prison, et réussi à réunir l'argent nécessaire pour pouvoir réaliser un avortement clandestin. Quitte à y perdre la vie.

Ce qui est remarquable dans ce film portrait, c'est que l'on vit chaque moment avec la jeune fille en immersion. Ce qui pour ma part, m'a fait ressentir beaucoup d'empathie pour le personnage d'Anne.

Notamment lorsqu'elle vit l'expérience traumatisante de son avortement clandestin, dans une scène irrespirable pour elle comme pour nous.

L'Événement est un film nécessaire qui évoque avec force un sujet encore tabou, et résonne encore plus aujourd'hui au vu du recul du droit à l'avortement inédit que l'on observe dans certains pays. Et alors que certaines femmes dans le monde sont encore confrontées à cette réalité.

Ma liste des meilleurs films de 2021

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 95 fois
5 apprécient

HXXVI a ajouté ce film à 1 liste L'Événement

Autres actions de HXXVI L'Événement