Excellent, Dude !

Avis sur L'Excellente Aventure de Bill & Ted

Avatar racer
Critique publiée par le

Il y a quelque temps, je m'étais confronté au re-visionnage des deux Wayne's World, en quête de rédemption. Le résultat restait mitigé (pour être gentil). La découverte de Bill & Ted's Excellent Adventure aurait tendance à m'inciter à être encore plus sévère, car c'est dans ce bijou que Mike Myers a pompé une grande partie des personnages de Wayne et Garth. Deux ans avant Wayne's World, Alex Winter et Keanu Reeves pratiquaient déjà le Air Guitar en chambre, parlaient déjà comme des surfeurs, sortaient déjà des vannes ponctuées de "Awesome !", "Excellent !", "Dude !", "Party on !" (eh, oui, même la Mégateuf, c'est eux !)… et en plus, ils sont carrément plus crédibles en adolescents attardés.

Il y a quand même une différence fondamentale entre ces deux films, c'est que Bill & Ted's bénéficie d'un vrai SCÉNARIO ! Ce n'est pas qu'une suite de sketchs. Il y a une HISTOIRE !
Et elle est bien barrée : Nos deux héros glandeurs, piètres musiciens, rêvent de percer dans le rock'n'roll. Le problème, c'est que s'ils n'obtiennent pas un A+ au prochain exposé d'histoire, ils vont se faire virer du lycée. Et le père de Ted, qui est flic et rigide, n'attends que ça pour envoyer son fiston dans une académie militaire en Alaska, mettant définitivement terme aux rêves de gloire de Bill et Ted. Ils n'ont que quelques heures pour préparer leur exposé, sachant que ce sont des ignares absolus. Le sujet est "que penseraient les grands personnages de l'histoire, du monde d'aujourd'hui ?", Heureusement, un envoyé du futur, voyageant dans une cabine téléphonique spatio-temporelle, vient à leur secours. Il leur explique qu'ils doivent absolument obtenir un A+, car sinon le monde futur s'en trouverait bouleversé (au début du film, ce personnage du futur, Rufus, a expliqué qu'en 2600 et quelques le monde est merveilleux, mais qu'il y a un péril, etc.)
Bref, nos deux lycéens disposent de la cabine téléphonique pour parcourir les âges et se documenter pour leur exposé. Les voilà qui visitent donc le far-west, la grèce antique, l'Europe Napoléonienne… kidnappant Socrate, Napoléon, Freud, Lincoln, Gengis Khan, Jeanne d'Arc, Beethoven, et deux superbes princesses anglaises du XVe siècle (Medieval babes, Dude !), avec l'aide de Billy the Kid ! Les scènes "historiques" sont grandioses, façon Monty Pythons (avec images volées dans d'autres films et décors minimalistes). Le retour dans leur petite ville californienne, avec leurs "invités" qui s'égaillent dans la nature et finissent au poste, et bien sûr l'exposé final sont aussi réjouissants.
Au final, ça donne quelque chose comme un mélange de Retour vers le futur et Dumb and dumber, et ça m'a bien fait rigoler. Mais moins que la suite, Bill & Ted's Bogus Adventure, encore meilleure !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 964 fois
2 apprécient

Autres actions de racer L'Excellente Aventure de Bill & Ted