Fosse sceptique

Avis sur L'Exoconférence

Avatar Zelldevine
Critique publiée par le

Découverte de l'Exoconférence d'Alexandre Astier, humoriste, comédien et créateur de Kaamelott, notamment.
Un show mêlant science et humour, rigueur scientifique et sketchs délirants.

On ne s'attaquera pas ici aux qualités artistiques et humoristiques indéniables de ce spectacle. Alexandre Astier est un type drôle, cultivé, fin (parfois). La scénographie, l'inventivité de la mise en scène en font un vrai grand show d'humour qui sort des sentiers battus, ne serait-ce que par son thème : la rencontre extraterrestre / humains, et c'est à saluer !

La forme est donc réussie, aucun problème avec cela.

Le fond, lui, est plus gênant.

En effet, Astier utilise sa notoriété et sa crédibilité pour se faire l'apôtre des sceptiques et de la zététique (la «science du doute») balayant beaucoup de faits, témoignages et arguments avec dédain.

Tout le spectacle, qui adopte le point de vue d'un astrophysicien sceptique, s'acharne à nous persuader (et non pas à nous convaincre) que les humains n'ont jamais rencontré d'aliens, et que cela n'arrivera jamais.
Pourquoi ? Parce que, de toute façon, ils sont trop loin et qu'ils n'ont aucun intérêt à venir nous visiter !

Pour arriver au but, tous les coups sont permis : attaques sur le physique (l'affaire Betty et Barney Hill), arguments discutables (les lois de la physique s'appliquent partout, de la même manière et sont indépassables) et même, moquerie (il se moque de certaines cosmogonies antiques en les caricaturant, "oubliant" d'autres antiques cartes du ciel, les Summériens etc).

Dans un des sketchs, il affirme même que les extraterrestres s'intéresseraient à nos centrales nucléaires - va t'il enfin aborder un sujet passionnant et méconnu ? - Non, évidemment, car il affirme qu'à ce moment là, les aliens devraient intervenir pour les désactiver ! Comme ils n'interviennent pas, et ne nous sauvent pas de nous-mêmes, alors, c'est qu'ils ne sont jamais venus. CQFD.
Monsieur Astier n'a pas du avoir connaissance de ces cas mystérieux de "désarmement" de missiles nucléaires suite aux survols d'OVNIs...Dommage ! Une séance de rattrapage ?
https://www.youtube.com/watch?v=73ZiDEtVms8

Ayant l'air de s'être bien renseigné sur le sujet, Astier frise pourtant la malhonnêteté intellectuelle, perdant beaucoup de sa finesse et de son esprit d'analyse quand il choisit de ne garder que quelques bribes de cas peu signifiants, "oubliant" au passage une tripotée de cas absolument troublants, corroborés par l'armée, des échos radars, des relevés au sol ou des témoins fiables (le cas de Trans-en-Provence, la vague belge, les lumières de Phoenix et à peu près tous ceux là : http://ovni-ufologie.over-blog.org/liste-des-principales-observations-troublantes-d-ovni ). Seul le cas de Rendelsham trouve grâce à ses yeux (et encore...il ne le développe pas).
Il "oublie" également de préciser que les photos de l'autopsie de l'alien de Roswell, dont il se moque assez longuement, ont été reconnues comme fausses, et issues d'un canular...
Embarrassant pour un sceptique...

Evidemment, aucune mention n'est faite du rapport COMETA, consultable et téléchargeable ici :
http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=181&no_cache=1&tx_ttnews%5BbackPid%5D=211&tx_ttnews%5Bpointer%5D=1&tx_ttnews%5Btt_news%5D=70

Ce rapport, remis en 1999 au gouvernement français par un général de l'armée admet "la réalité physique quasi-certaine d'objets volants totalement inconnus" et mentionne qu'au vu des prouesses mesurées des ovnis (particulièrement lorsque des enregistrements radar existent), l'hypothèse extraterrestre paraît la plus "probable" ou la plus "crédible".

Plus grave, le comédien se moque des victimes d'abductions (enlèvements d'origine présumée extraterrestre), les balayant d'un revers de main en arguant que jamais des extraterrestres avancés ne traverseraient toute la galaxie pour venir "nous palper les parties génitales".
Bien que le trait d'humour puisse être drôle, Monsieur Astier devrait se documenter sur les excellents livres de John E. Mack (psychiatre issu de Harvard et lauréat du prix Pulitzer) sur le sujet, décrivant des personnes traumatisées à vie, blessées, mutilées dans leur mémoire, leur psyché et leur chair.

Tout le sujet n'est donc, pour lui, que sornettes et balivernes.

L'auteur et comédien contribue tristement à la pensée du "circulez, y'a rien à voir", déjà largement répandue au sein des populations. Il fait de l'ufologie un sujet risible et ridicule, relayant la propagande d'état à ce sujet (bien qu'en France, on ait au moins la chance d'avoir un organisme officiel qui s'y intéresse : le GEIPAN qui dépend du CNES).

Alexandre Astier choisit de regarder le monde à travers la toute petite lorgnette des humains rationnels, cartésiens et arrogants, perdus sur leur petite boule bleue dans un univers beaucoup trop grand pour eux.

Tout en nous assénant que l'univers est immense, insondable et inconnu, il nous assure qu'il est également parfaitement uniforme, rationnel et décryptable.

Sur ce coup là, pas sûr que la logique soit de son côté...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 626 fois
3 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Zelldevine L'Exoconférence