Les passantes

Avis sur L'Hermine

Avatar Moizi
Critique publiée par le

J'attendais ce film autant que je le redoutais, moi qui avais adoré la discrète ! J'avais vraiment peur de me rendre compte que Christian Vincent n'était qu'un faquin, un pauvre type qui fait du sous Rohmer sans réellement le comprendre. Mais il n'en est rien.

L'hermine est vraiment un beau film, un film tout simple et qui prend son temps, c'est ça que j'aime. C'est-à-dire qu'on aurait pu être dans la caricature, avec les témoins, les accusés qui semblent venir du peuple et qui sont vraiment des gens simples, ça aurait vite pu tourner à la moquerie, à la farce, se moquer du peuple... Mais vu que Christian Vincent filme uniquement de longues séquences, où ils ont la parole, les laissant développer leur point de vue et s'intéressant vraiment à l'affaire et pas qu'à l'histoire d'amour, on évite très largement ces écueils.

Je veux pour exemple la scène où les jurés se présentent les uns aux autres dans un café, scène très longue, où l'on laisse les échanges dévier vers des choses qui n'ont rien à voir, parce que la vie c'est ça aussi, une conversation qui dérape, qui dévie...

Et puis forcément il y a cette relation vraiment touchante avec un Luchini à nu qui n'attend qu'un signe, lui qui est détesté par tous, lui qui est méprisé, mais lui qui aime. J'aime voir Luchini ainsi dans un café avec cette femme qui lui sourit, avec un sourire radieux, alors qu'ils en sont encore à se vouvoyer, à ses faire des politesses, à rester très dignes, bien que le personnage de Luchini tente des percées. C'est beau.

Le film s'intéresse vraiment à ses personnages, leur laisse le temps d'exister, ce qui fait rayonner le film, ça le rend plein de vie.

De plus le film se conclue pile au moment où il faut, le genre de petit rien qui dit tout.

Et Luchini... fidèle à lui-même... les petites phrases, mais peut-être plus touchant, plus à fleur de peau que d'habitude.

En tous cas comme pour la discrète je me reconnais dans son personnage, dans ce qu'il dit à la femme au café en citant un poème repris par Brassens...

Bref, ouais, c'est vraiment bien.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1254 fois
26 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Moizi L'Hermine