Le Rouge et le Gris

Avis sur L'Hermine

Avatar CarolinePako
Critique publiée par le

L'Hermine est un beau film, simple, doux, il prend son temps, ni trop, ni pas assez.
J'avais peur que cela tourne à l'eau de rose, mais cette histoire entre les protagonistes ne prend pas le dessus sur le procès.
Christian Vincent a souhaité laisser place à la force des sentiments : cette froideur lors des longues séquences durant le procès, les échanges entre les jurés, les avocats. Un sujet qui nous échappe, mais nous sommes vite pris au jeu et le réalisateur fait une nouvelle fois l'excellent choix de nous laisser vivre pleinement ce procès, les questions et les monologues sont agréables.

Puis dans une second temps ; cette histoire d'amour, des retrouvailles si subtiles, la simplicité, des sourires, des couleurs chaudes, ce rendez-vous dans un café. L'amour ou plutôt la passion, dans les cafés, c'est beau.
Ce Luchini qui illumine tout lorsqu'il sourit à cette femme, un homme ouvert entièrement à celle qui le passionne, ils sont radieux, respectueux, humbles, polis, quelle belle histoire sans début, sans fin. Un homme aigri qui ouvre son cœur, c'est fort.
Sidse Babett Knudsen est très douce, simple et dégage fraîcheur et amour, une belle révélation.

J'ai vraiment passé un agréable moment, jamais déçue par Luchini (oui, bon, il me passionne depuis toujours), et par ses rôles si humains, ses quelques tirades poétiques ne sont que bonheur. La réalisation est remarquable, les plans sont bien choisis : de belles images sur des sourires, des yeux amoureux, des gens brisés... On voit de tout dans l'Hermine.

- Le Rouge et le Gris : deux couleurs dominantes et représentatives du film puis une référence littéraire pour faire à plaisir à monsieur Fabrice.

"Heureux moi ? Je ne suis pas si ambitieux." Dans l'Hermine

"Rien n'est impossible à qui sait bien aimer." Racine

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 234 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de CarolinePako L'Hermine