Des sentiments dans un cadre très stricte !

Avis sur L'Hermine

Avatar Chicago
Critique publiée par le

La première délicatesse du film, c’est de voir Luchini livrer une interprétation sobre, sans gesticuler, sans être dans la caricature de lui-même, effacer son personnage public au profit de son personnage de fiction.
C’est dit et répété dans le film, en plus d’être relativement évident - la salle d’audience ressemble à une scène de théâtre. Il y a un texte, des costumes, des rituels. Outre les témoignages, qu’est ce qui peut venir bouleverser un procès, changer le cours des choses ? C’est là que réside sans doute la plus belle idée du film.
Racine est juge depuis longtemps. Cette violence, c’est son quotidien. C’est donc l’irruption de la douceur qui va le perturber et venir tout changer. La douceur du souvenir amoureux. Cette dualité paraît simple. Et pourtant elle donne une grande richesse au scénario. Ditte est anesthésiste, elle soulage de la douleur. C’est logiquement qu’ elle va ramener Racine d’entre les morts. Le soigner de son cynisme.
L’hermine surprend par sa finesse et touche en plein cœur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 217 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Chicago L'Hermine