Avis sur

L'Heure du loup par oncletom

Avatar oncletom
Critique publiée par le

Il est amusant de voir comment les 5 premières minutes de chaque film de Bergman sont annonciatrices des évènements jusqu'au générique de fin.

Reclus et isolés, ce couple fait tant penser à l'isolement créé dans la cité moderne par des couples vivant l'un pour l'autre ... et comment l'autre compense lorsque l'un d'entre eux s'efface peu à peu.

Les visions ne sont pas évidentes à cerner : ce qu'on peut penser comme étant des scènes réelles deviennent de plus en plus psychédéliques ... jusqu'au moment où effectivement, on est dans le fantasme ou le délire.

Mais le délire de qui ? Après une nuit de sommeil à cogiter sur le sujet, lien avec l'introduction et une discussion du couple, résonnant tel un écho à la fin du film, lorsqu'Alma interroge la caméra ... je me demande si ce n'est pas elle l'héroïne (et droguée) atteinte de visions pendant tout le film.

Elle aurait comme façonné tout ce monde pour se protéger de l'extérieur, au nom de l'amour qu'elle vouait à son mari ... et qu'elle tuerait dans la forêt, à la fin du film – ou pire, qui serait déjà mort depuis un bout de temps.
La lecture de son journal intime serait un des stratagèmes de son esprit pour continuer à alimenter la présence de son mari.

Plus je m'enfonce dans la filmographie de ce réalisateur, plus les sujets interpellent et viennent chercher loin, bien au-delà des images.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 266 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de oncletom L'Heure du loup