Affiche L'Homme au masque de cire

Critiques de L'Homme au masque de cire

Film de (1953)

L'homme au masque de cire (1953)

En 1902, à New York, Henry Jarrod, un artiste sculpteur d'exception crée et dirige son musée de cire. Son associé le trahit et met le feu à ses œuvres et à son musée, le sculpteur est très gravement brûlé. Quelques années plus tard, le sculpteur réapparaît miraculeusement guéri pour inaugurer un nouveau musée de cire. L'Homme au masque de cire... Lire la critique de L'Homme au masque de cire

9 2
Avatar dagrey
8
dagrey ·

Meurtres en trois dimensions.

C'est incroyable comment la qualité d'un film peut varier selon les conditions de visionnages, qui plus est lorsque nous avons affaire à une production pensée et conçue au départ pour être vue en 3D, comme ce fut le cas pour "L'homme au masque de cire", classique du cinéma horrifique des années 50 tourné par André de Toth. La première fois que j'ai découvert le long-métrage en question, c'était... Lire la critique de L'Homme au masque de cire

12
Avatar Gand-Alf
7
Gand-Alf ·

Poupées de cire, poupées de sang

Au tout début du XXè siècle, à New York. Henry Jarrod est un paisible sculpteur sur cire dévoué à son art, qui aime ses statues comme si elles étaient ses propres enfants. Alors qu'il est sur la voie du succès, Matthew Burke, son associé uniquement préoccupé par des rentrées financières rapides, met le feu à son musée pour escroquer les assurances et le laisse pour mort. Quelques années après,... Lire l'avis à propos de L'Homme au masque de cire

11
Avatar Jackal
8
Jackal ·

Triste cire

L'année 1952 fait date dans l'histoire du cinéma avec la sortie de Bwana Devil, premier long métrage réalisé en 3D. Une innovation technique dont l'intérêt commercial n'échappe pas aux grands studios qui y voient le moyen de faire revenir en salles un public de plus en plus captif de son petit écran. C'est ainsi que la Warner lance l'idée d'un remake en relief de Mystery of the... Lire la critique de L'Homme au masque de cire

11
Avatar Kalopani
5
Kalopani ·

Everything is phat, in the house of wax.

Parce que j'ai vu le remake avant l'original et que je l'avais bien aimé, je ne peux m'empêcher de faire la comparaison entre les deux œuvres. Le remake y perd quand même largement sur deux points: déjà parce qu'il n'y a pas Vincent Price, dont la seule présence suffit à justifier la vision d'à peu près n'importe quel film, et ensuite que le film d'André de Toth ne passe pas une... Lire la critique de L'Homme au masque de cire

4 9
Avatar FoxmcCost
7
FoxmcCost ·

Bienvenue au Futuroscope

House of wax : un classique du cinéma fantastique d'après-guerre, porté jusqu'à aujourd'hui par la présence de l'acteur phare du genre, Vincent Price. Remake du Mystery of the Wax Museum de 1933, il a lui-même inspiré un re-remake en 2005 (marquant les impressionnants débuts de Paris Hilton au cinéma). Pourtant culte, ce film est typique d'une période assez lamentable dans l'histoire du cinéma... Lire la critique de L'Homme au masque de cire

8 5
Avatar gallu
4
gallu ·

L'horreur n'a pas de prix... mais elle a un Price !

New-York, 1912. 10 ans après l’incendie de son premier musée dans lequel il était réputé avoir disparu, le professeur Henry Jarrod (Vincent Price) réapparaît et ouvre un nouveau musée, plus grand, sur le thème de l’horreur, représentant des crimes pour certains encore très récents. Mais l’apparition de nouvelles statues de cire semble étrangement coïncider avec de mystérieux enlèvements de... Lire l'avis à propos de L'Homme au masque de cire

3
Avatar Tonto
6
Tonto ·

Pour l'amour de l'art

Je m'attendais à avoir quelques petits frissons, il n'en est rien, hélas. Pourtant j'aime bien Vincent Price et André de Toth. Le scénario est mou de chez mou. Quelques scènes où il se passe quelque chose, mais le reste du temps, ça papote pour ne rien dire de très intéressant. L'histoire suit son cours, ne propose aucune surprise, n'essaie même pas d'être inventif. Mais ça se regarde.... Lire l'avis à propos de L'Homme au masque de cire

3 5
Avatar Fatpooper
5
Fatpooper ·

3D tournée par un borgne !

"House of Wax" est l'un des premiers films tournés en 3D (par un réalisateur borgne !!!), et contient quelques scènes prévues à cet effet et inutiles au scénario. Il s'agit donc une curiosité historique, mais pas seulement. Outre la présence d'un jeune Charles Bronson, le film marque également l'arrivée de Vincent Price dans le registre de l'horreur. C'est surtout grâce à celui-ci que... Lire la critique de L'Homme au masque de cire

Avatar Redzing
6
Redzing ·

Une bonne série B, mais loin de valoir son modèle

Remercions tout d'abord le gros malin responsable de la distribution du film en France qui en changeant le titre révèle l'un des éléments de l'intrigue ! La comparaison avec le film de Curtiz est inévitable et ne joue pas en faveur de ce remake. Si de Toth a conservé des pans entiers du film de 1933 (scènes, dialogues), la trame dramatique est différente, le personnage excentrique de la... Lire la critique de L'Homme au masque de cire

Avatar estonius
7
estonius ·