Pauvre professeur

Avis sur L'Homme de la cave

Avatar Paul Napoli
Critique publiée par le

Après voila un an, un professeur d'histoire Samuel Paty, décapité pour son cours sur la liberté d'expression et les caricatures qui a été blamé par sa hiérarchie, voici l'histoire d'un professeur déchu pour ses opinions "négationnistes" et "complotistes". Faute de salaire, il est contraint de se loger dans une cave alors que les bourgeois bien pensant vivent dans un grand appartement luxueux au dessus de sa tête.
Le personnage incarné par Cluzet n'a pas vraiment la tête et l'attitude d'un intellectuel mais davantage le comportement d'un criminel. ça tombe très bien, le réalisateur veut décapiter (au figuré) ce sordide et nauséabond professeur.

Entre un salaire ridiculement bas vu leurs années d’étude, le risque de mort ou l'exclusion sociale pour opinion non consensuelle (non politiquement correcte), il faut être presque inconscient pour s'engager dans cette profession en France, une sorte de sacrifice ou un sacerdoce mal récompensé. Et pourtant la masse a cruellement besoin de professeurs, que ce soit le français pour corriger les fautes de grammaire mais Surtout de mathématiciens et philosophes scientifiques pour éviter les erreurs de raisonnements (amalgames, biais cognitifs ...) qui s’étalent très largement dans les médias, forums et dans toutes les classes sociales peu importe leur niveau de français et d'érudition. C'est vrai que ces erreurs de raisonnement me surprennent toujours chez les gens très érudits comme quoi la culture ne suffit pas.
Une tête bien faite plutôt qu'une tête bien pleine.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 923 fois
9 apprécient · 6 n'apprécient pas

Autres actions de Paul Napoli L'Homme de la cave