L'homosexualité... version Arte !!

Avis sur L'Homme que j'aime

Avatar Qüentito
Critique publiée par le

L'homosexualité version Arte, c'est neutre, c'est expérimental, et c'est politique !

Martin est le nouveau collègue de Lucas dans une piscine de Marseille. Dès le début, c'est clair, Martin est "pédé", et est tombé amoureux de Lucas, qui n'aime pas les hommes et a déjà une petite amie. A chaque assaut de Martin, Lucas le repousse froidement, jusqu'à ce qu'il apprenne que Martin est atteint du Sida.

Le film aborde au moins brièvement tous les sujets caractéristiques de la communauté gay (homophobie, protection, travestis, Sida, mariage, cimetières). A croire que ce film pouvait servir, en 1997, de démonstration : "Etre gay, c'est ça !"

Le sujet du Sida est plus approfondi, avec la difficulté de l'engagement amoureux, la faiblesse grandisante du corps, la conscience de la mort lattente, etc.

Quelques scènes sont particulièrement belles : le questionnement en équilibre sur un pont et certaines scènes à la piscine qui jouent avec les lignes et les ondulations.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1027 fois
1 apprécie

Qüentito a ajouté ce film à 2 listes L'Homme que j'aime

  • Films
    Illustration Ok, it's gay

    Ok, it's gay

    Parce que les gays aussi ont une vie. Et que leur sexualité ne détermine pas tout. Une sélection de films où l'homosexualité...

  • Sondage Films
    Cover Les plus belles affiches de films

    Les plus belles affiches de films

    Avec : Saint Laurent, Under the Skin, The Florida Project, Night Call,

Autres actions de Qüentito L'Homme que j'aime