Affiche L'Homme qui en savait trop

Critiques de L'Homme qui en savait trop

Film de (1934)

  • 1
  • 2

Critique de L'Homme qui en savait trop par AnK

Ce que j'ai aimé: - l'humour très british (avec un Leslie Banks qui déchire) et qui dans mon souvenir se retrouve dans d'autres hitchcock - le jeu des acteurs (Peter Lorre est quand même assez extraordinaire, il faut le dire! - certaines scènes intéressantes au niveau technique (pour quelqu'un comme moi qui n'y connaît rien ;-)) - ... et ça s'arrête là, parce que - on ne sait jamais ce qui au... Lire la critique de L'Homme qui en savait trop

14 4
Avatar AnK
5
AnK ·

Critique de L'Homme qui en savait trop par Alligator

Il est quasi impossible de découvrir ce film de manière impartiale quand on a vu et revu son remarquable remake. Difficile d'éviter les comparaisons pas vraiment à l'avantage de l'original. A part la magistrale et glaçante performance de Peter Lorre qui vaut à elle seule le visionnage du film, que reste-t-il? Peut-être quelques scènes (la messe et l'hypnose, le final sur le toit, le jeu des... Lire l'avis à propos de L'Homme qui en savait trop

6 2
Avatar Alligator
6
Alligator ·

Il en savait trop, oui, mais en même temps pas assez !

J'étais pas pressé de le voir celui-là, pourtant les autres films de Hitchcock de cette pile de films étaient plutôt chouettes. La,première moitié du film n'est vraiment pas terrible. Les situations en soi ne sont pas mauvaises, c'est juste qu'on s'ennuie, que c'est maladroitement développé. L'enquête est un peu facile et peu vraisemblable dans le déroulement. Les personnages sont... Lire la critique de L'Homme qui en savait trop

4
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·

Critique de L'Homme qui en savait trop par Gaby Aisthé

Je ne pensais pas dire cela un jour, mais ce Hitchcock m'a vraiment décu. Bon, d'accord, je sais que l'on est alors en 1934 et que j'ai l'habitude de ses films plus tardifs, mais tout de même ! Le fond de l'histoire est plutôt bonne, et il y avait moyen de faire quelque chose de plutôt correct, mais 1h15, c'est bien trop court pour pouvoir sortir quelque chose de vraiment convenable, même... Lire l'avis à propos de L'Homme qui en savait trop

4
Avatar Gaby Aisthé
4
Gaby Aisthé ·

L'homme qui en savait trop rien

Après quelques choix "prioritaires", notamment du fait d'un joli petit panda, j'attaque chronologiquement mon coffret Hitchcock par ce film de 1934. C'est bien maigre et, si le savoir-faire de l'homme parvient à cacher quelques unes des faiblesses, il subsiste une cruelle impression de lenteur ne visant cependant pas, comme souvent le cas chez Hitchcock, à instaurer du suspens ou de la tension.... Lire la critique de L'Homme qui en savait trop

5 2
Avatar SeigneurAo
5
SeigneurAo ·

L'homme qui en savait déjà pas mal

Hitchcock, en 1934, n'est pas encore le maître du suspense qu'il deviendra par la suite ; il cherche et tâtonne sur un scénario signé par cinq noms. La fille des gentils sera-t-elle arrachée des griffes des méchants ? Le spectateur reste à distance; il n'est pas lui-même pris dans le drame puisque les parents affichent un flegme tellement imperturbable, souriant d'à peu près de tout ce qu'il... Lire l'avis à propos de L'Homme qui en savait trop

2
Avatar Félix Cheminet
6
Félix Cheminet ·

Critique de L'Homme qui en savait trop par Selenie

L'histoire du film est marquée par l'actualité, ainsi on constate que l'attentat peut faire penser à la tentative d'assassinat du président us Roosevelt, le complot renvoie à l'incendie du reichtag en Allemagne par les nazis, l'enlèvement est clairement un clin d'oeil au kidnapping du bébé de... Lire la critique de L'Homme qui en savait trop

Avatar Selenie
7
Selenie ·

Mèche folle

Zaroff en papa gâteau, qui ne comprend pas pourquoi on ne lui dit pas de chasser, et de tuer, Edna qui sait mener la danse et viser juste, Fresnay qui sait danser et mourir, Lorre qui ne sait pas, qui ne sait pas devenir invisible, Cicely qui ne fait pas semblant (comme si elle savait que c'était sa dernière), Nova qui s'apprête à s'envoler mais à retomber toujours sur ses gambettes, à... Lire la critique de L'Homme qui en savait trop

Avatar NexusSix
8
NexusSix ·

L'homme qui ne maîtrisait pas encore tout

Hitchcock est un cinéaste que je qualifierais volontiers de pointilleux. Sa façon de réaliser est très précise et loin d'être sans âme. Ce film, il l'a réalisé à ses débuts, on est au début des années 30 et le cinéma n'est pas encore ce qu'il sera 22 ans plus tard lorsqu'Hitchcock fera lui-même un remake de son œuvre. Et ça se voit. On sent que chaque personne qui a travaillé sur ce... Lire la critique de L'Homme qui en savait trop

Avatar Guillaume L.
5
Guillaume L. ·

Lorre et la démesure

Mini rétrospective Hitchcock et donc mini chronique. Fait rare dans la carrière d'Hitchcock, le film eut droit à son remake, par le cinéaste lui-même, 22 ans après sa sortie initiale en 1934. Comme le rapporte le toujours savoureux Jean-Pierre Dionnet dans les suppléments de l'excellente édition blu-ray et DVD chez Elephant Films, Hitch considérait le premier film comme celui... Lire l'avis à propos de L'Homme qui en savait trop

Avatar Nio_Lynes
8
Nio_Lynes ·
  • 1
  • 2