Affiche L'Homme qui tua Liberty Valance

Critiques de L'Homme qui tua Liberty Valance

Film de (1962)

Les cactus sont en fleurs

Regarder ce film en pensant trouver un western classique, avec ses paysages grandioses, ses duels, ses méchants qui fracassent tout dans les saloons et ses attaques de diligences, c'est, à coup sûr, courir au-devant d'une grande déception (et puis, c'est faire preuve d'une mauvaise connaissance de John Ford qui, à ma connaissance, n'a pas réalisé de western "classique"). L'Homme qui tua Liberty... Lire l'avis à propos de L'Homme qui tua Liberty Valance

64 7
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·

Doniphon, fond, fond, la petite marionnette…

On a souvent, et à raison, présenté ce film comme la synthèse de tous les westerns de Ford. Œuvre testamentaire, L’homme qui tua Liberty Valance est un chef d’œuvre à plus d’un titre. Parce qu’on y retrouve toute ce qui fait le génie du cinéaste, mais aussi parce que la tonalité adoptée dans cette œuvre tardive est aussi originale que bouleversante. Alors qu’il semble n’avoir plus rien à... Lire l'avis à propos de L'Homme qui tua Liberty Valance

95 7
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·

Il était une fois la fin du Far West.

Des années durant, film après film, John Ford aura participé activement à la glorification du mythe Américain, posant les fondements de sa mythologie, édifiant ses légendes... Seulement, aujourd'hui, les époques ont changé et le western a vieilli avec lui. À l'aube de ses soixante-dix printemps, le cinéaste se dit qu'il serait peut-être temps d'entamer la conclusion de cette formidable... Lire la critique de L'Homme qui tua Liberty Valance

54 4
Avatar Kalopani
9
Kalopani ·

La Ransom de la gloire

En creusant la tombe de John Wayne, le justicier le plus classe du monde, John Ford raconte la fin d'un monde, d'un Ouest bon pour la mise en bière, et la naissance de l'Amérique unie. La barbarie terrassée par la civilisation. Un monde neuf qui fleurit sur un mensonge et une imposture. Stewart, l'homme de droit, le pied tendre civilisé aurait triomphé de la brutalité, en la battant à son... Lire la critique de L'Homme qui tua Liberty Valance

58 48
Avatar Marius
10
Marius ·

L'homme qui porta la démocratique balance.

"L'homme qui tua Liberty Valance" est un mille-feuille. Mais, et ce qui en fait le génie, un mille-feuille léger, simple, divin. Et pourtant, que de composants ! Il y a une histoire d'amour complexe (à trois, mais sans rivalité exacerbée ni complaisance doucereuse), il y a des enjeux politiques (le vote, la loi, "les éleveurs contre les simples gens"), il y a des considérations sur le racisme,... Lire la critique de L'Homme qui tua Liberty Valance

85 9
Avatar guyness
9
guyness ·

David et Goliath

Bien souvent, le justicier est représenté en homme viril tirant plus vite que son ombre ou ayant l’incroyable capacité à multiplier les pains. Le justicier est en effet le messie attendu par la population. Celui qui les débarrassera du mal, qui prend souvent au Western l’apparence d’un bandit sans scrupules, dévalisant à tout va et n’hésitant pas à se débarrasser de tout ceux qui se dressent... Lire l'avis à propos de L'Homme qui tua Liberty Valance

34 14
Avatar Vincent_Ruozzi
9
Vincent_Ruozzi ·

Critique de L'Homme qui tua Liberty Valance par -Marc-

Le western testament de John Ford: "Dans l'ouest, quand la légende dépasse la réalité, on imprime la légende." A mon sens, c'est le film le plus abouti de John Ford. C'est tout à la fois un film sur un choix de société (on pourrait traduire Liberty Valance par "alternative à la liberté"), une histoire d'amour, un drame (il y a du Cyrano de Bergerac chez Tom Doniphon). Mais on pourrait... Lire l'avis à propos de L'Homme qui tua Liberty Valance

31 2
Avatar -Marc-
10
-Marc- ·

"On imprime la légende..."

(Je spoil un peu, mais pas plus que le titre du film) Le sénateur Ransom Stoddard arrive à la gare de Shinbone des années après l’avoir quitté, accompagné de sa femme Hallie. Il est approché et interrogé par deux journalistes qui veulent en savoir plus sur sa venue dans l’Ouest, qui en soit, est quelque chose d’exceptionnel. Stoddard leur explique donc qu’il est ici pour assister aux... Lire l'avis à propos de L'Homme qui tua Liberty Valance

21
Avatar Redango
9
Redango ·

La violence et la loi *

« L'Homme qui tua Liberty Valance » est précédé par une glorieuse réputation. Au point qu'on le cite régulièrement comme l'un des tous meilleurs, sinon le meilleur film de John Ford. Hélas, ce genre de réputation est souvent à double tranchant : j'en ai fait l'amère expérience, et de ce que je lis ici et là, il me semble que je suis loin d'être le seul. Car j'ai eu le malheur de me jeter sur... Lire la critique de L'Homme qui tua Liberty Valance

17 17
Avatar Arthur Debussy
10
Arthur Debussy ·

John Wayne, mon héros

L'homme qui tua Liberty Valance, c'est un des ces westerns qui pour moi atteint la perfection ( on ne va pas chipoter). On pourrait disserter sans fin sur le contenu de ce délicieux mille-feuilles, sur tous les thèmes abordés, sur le triangle amoureux, le duel à trois, le choix de la narration etc... On pourrait parler de patates et de steacks, enfin surtout d'un steak... De la réalisation... Lire l'avis à propos de L'Homme qui tua Liberty Valance

22 3
Avatar aldosavage
10
aldosavage ·