Affiche L'Île aux chiens

Critiques de L'Île aux chiens

Long-métrage d'animation de (2018)

Un film qui a... du chien (oui ma blague est nulle et facile, je sais) !

4 ans après avoir fait les traits de l’Est Européen pendant l’entre-deux guerre avec l’exquis et succulent The Grand Budapest Hotel teinté de sous-texte historique noir finement placé dans le contexte fictif du film, Wes Anderson marque son retour à l’animation en stop-motion avec ce qui pourrait constituer un tournant important dans sa filmographie et sa carrière... Lire la critique de L'Île aux chiens

18 5
Avatar Maximemaxf Jojo
9
Maximemaxf Jojo ·

Citizen Canin

Et si le Cinéma de Wes Anderson n’était en fait qu’une psychanalyse silencieuse ? Ou plutôt, disons le autrement, une science des rêves en éveils ? Car, de sa cohérence dans le foisonnement et l’apparence de l’absurde, chacune de ses œuvres relève ainsi aussi bien de l’insaisissable que de l’universelle évocation. Des ballades en perspectives et en volume, visuelles comme... Lire la critique de L'Île aux chiens

32 6
Avatar blacktide
7
blacktide ·

Fantastic Mr. Dog !

On peut être sensible - et même très sensible - à la singulière beauté des films de Wes Anderson, sans doute l'un des plus grands auteurs post-modernes, et rester un tantinet froid devant ses tentatives audacieuses de transposer son univers dans l'animation "traditionnelle". Comme pour "Fantastic Mr. Fox", il n'y a objectivement aucun reproche à adresser au travail... Lire l'avis à propos de L'Île aux chiens

21 2
Avatar Eric BBYoda
7
Eric BBYoda ·

La patte d'Anderson

Encore un Wes Anderson. Encore. Je ne me fâche pas vraiment contre le bonhomme, mais je n'arrive pas, avec le recul, à lui trouver le génie qu'on peut parfois lui prêter. J'entends par là que bien souvent, ses films me font l'effet d'étoiles filantes. C'est beau, mais ça ne tient pas dans le temps. J'ai beaucoup aimé l'Île aux chiens pour trois choses : les animaux, la VO et... Lire l'avis à propos de L'Île aux chiens

13 5
Avatar Before-Sunrise
7
Before-Sunrise ·

Esthétique aveuglante et petits chiens, Anderson et son hommage au cinéma japonais

Quatre après The Grand Budapest Hotel, l’ingéniosité artistique du réalisateur est de retour dans une charmante fable où les chiens sont les protagonistes. On ne peut qu’être émerveillé face à la richesse de cette animation sophistiquée, originale, multipliant les références esthétiques au cinéma japonais, (notamment les films d'Akira Kurosawa ou les estampes du XIXe siècle). Le... Lire l'avis à propos de L'Île aux chiens

12 1
Avatar LucileJacob
7
LucileJacob ·

Fièvre truffoide et grippe canine

Une grippe canine frappe la ville de Megasaki au Japon. Le maire Kobayashi décide d'exiler la totalité de la population canine sur une île pleine de déchets. Le neveu du maire, Atari, va tenter une opération de sauvetage à bord d'un petit avion pour retrouver son chien spot. Atari va être aidé dans son aventure par 5 chiens déportés: Chief, Boss, Rex, King et Duke.... Lire l'avis à propos de L'Île aux chiens

16 14
Avatar dagrey
9
dagrey ·

Un conte d'Anderson à géométrie variable

Wes Anderson a une âme de géomètre. Depuis Fantastic Mister Fox ou Moonrise Kingdom on sait le réalisateur américain adepte des longues trajectoires horizontales, des zooms vertigineux ou des verticales ascensionnelles, bref de ces mouvements de caméra qui explorent l'espace cinématographique en long en large et en travers. Pas étonnant que dans la plupart... Lire la critique de L'Île aux chiens

9 8
Avatar Théloma
8
Théloma ·

L'homme est un animal comme les autres

L'homme est un animal comme les autres. Megasaki, mégapole japonaise dans un futur proche: Kobayashi, le président, a instauré une politique autoritaire interdisant tout animal de compagnie canin. Ces derniers sont exilés sur une île. Le dirigeant n'avait pas prévu que son fils adoptif, Atari, irait jusqu'à s'y rendre pour retrouver son chien Spots porté disparu. Le garçon de 12 ans est... Lire l'avis à propos de L'Île aux chiens

10 2
Avatar vincenzobino
10
vincenzobino ·

Chiens de faïence.

D'habitude, j'aime beaucoup Wes Anderson. Sa maniaquerie, ses plans tirés aux cordeau, son souci méticuleux que rien de ce qu'il raconte n'ait l'air trop réel ou trop spontané. Mais avec L'Île aux chiens, Anderson semble avoir trouvé ses limites. L'Île aux chiens raconte donc l'histoire d'Atari, un orphelin privé de son chien-garde-du-corps "Spots" par un décret scélérat voté par son... Lire la critique de L'Île aux chiens

42 2
Avatar Manaan
5
Manaan ·

Bonjour au langage

C'est fou de voir que les films abordant la question du langage sans sombrer automatiquement dans la parodie ou la déconstruction (Godard cumule) sont rares. Ca l'est encore plus de voir un réalisateur populaire comme Wes Anderson cumuler intérêt, savoir et réussite autour du sujet. Dans l'île aux chiens, de son affiche à son générique, vous verrez la question du langage de long en large.... Lire la critique de L'Île aux chiens

9
Avatar LeCactus
9
LeCactus ·