"I wish somebody spoke his language."

Avis sur L'Île aux chiens

Avatar Sirius_Black23
Critique publiée par le

Tout dans le nouveau bébé du réalisateur de La Vie Aquatique sent le renouveau : tantôt dans une façon de penser son propre cinéma que dans l'émancipation totale face au "qu'en-dira-t-on", L'Île aux chiens est l'envol d'un artiste.

Neuf ans après son splendide Fantastic Mr. Fox, Wes Anderson retourne à l'animation en stop-motion pour clamer tout son amour à nos amis canins dans le bien nommé Isle of Dogs, l'occasion pour le cinéaste de dépeindre notre propre rapport aux autres et de nous conter un incroyable western nippon sous fond de conspiration politique. Vous l'aurez compris, les thèmes ont pris en maturité, le visuel de l'oeuvre du réalisateur aussi. Exit le rose pétant du sucré The Grand Budapest Hotel, Anderson laisse place à la grisaille de l'île éponyme symbolisant toutes les désillusions d'une société malade, bluffant. Oui, L'Île aux chiens est une véritable prouesse technique, élevant la barre du genre vers des hauteurs inimaginables. Chaque plans serait à mettre sous cadre et à exposer tant le long métrage est une perfection visuelle totale, on jubile presque sur notre siège de tout ce bon goût amené par le dandy texan sur pellicule.

Savamment écrit, le scénario joue habilement des parts d'ombre de ses personnages, du surprenant et énigmatique maire de Megasaki, Kobayashi, au touchant et complexe leader de la meute, Chief (v.o de Bryan Cranston, Breaking Bad). Dès lors, le metteur en scène semble avoir compris que The Grand Budapest Hotel (son dernier film) était le chant du cygne d'une ère de son cinéma à laquelle il était temps de mettre fin. Malin, l'artiste réjouit par la perception de son oeuvre qu'il n'hésite pas à dynamiter pour aller vers de nouveaux horizons et mettre au monde un film singulièrement différent. Tant pis si il laisse sur le bas côté une partie de son public, Anderson se permet tout. De partis pris pratiquement tous réussis à une photographie plus que savoureuse, les étoiles s'alignent parfaitement pour le neuvième film d'un des plus grands cinéastes et plasticiens de notre époque. Merveille auditive, l'heure est à la guerre dans la bande son. Alors qu'il en est à sa quatrième collaboration avec le réalisateur, le récemment oscarisé Alexandre Desplat ne cesse de surprendre et d'enchanter, puisse ces deux génies créatifs collaborer pour de longues années encore...

En somme, L'Île aux chiens n'est pas moins le tournant d'une vie d'artiste que celui de tout un genre qu'il révolutionne sans conteste. Un véritable joyau qui nous rappelle ce qu'est le cinéma, le vrai. A dévorer sans modération.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 100 fois
3 apprécient

Sirius_Black23 a ajouté ce film d'animation à 2 listes L'Île aux chiens

Autres actions de Sirius_Black23 L'Île aux chiens