Affiche L'Île nue

Critiques de L'Île nue

Film de (1960)

Critique de L'Île nue par Gérard Rocher

C'est sur un îlot situé dans l'archipel de Setonaika au Japon que vivent chichement un couple et ses deux enfants. Le terrain est pentu, aride et ce petit coin de terre isolé ne possède pas l'alimentation en eau douce. La culture étant leur seule ressource, ils doivent, de manière incessante, ramener l'eau si précieuse par les chemins escarpés afin de pouvoir parcimonieusement... Lire l'avis à propos de L'Île nue

52 34
Avatar Gérard Rocher
9
Gérard Rocher ·

Il y a le ciel, le soleil et l’amer.

(Série "Dans le top 10 de mes éclaireurs : Before-Sunrise) Au bout d’un certain temps, une demi-heure peut-être, on prend conscience d’une chose étrange : personne n’a parlé et le récit n’a pas commencé. Emportés par la poésie des lieux et la méticulosité accordée à cette tâche ardue qu’est l’apport d’eau douce sur cette île, rivés à ces corps qui ploient, la verticalité de l’ascension, on en... Lire l'avis à propos de L'Île nue

37 9
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Parfait

« L'île nue » est très certainement le film le plus beau que j'ai vu. Le plus beau formellement, esthétiquement, c'est-à-dire que la beauté de la réalisation transcende même celle des choses qu'elle nous montre. Les vingt premières minutes m'ont interrogée. Impossible de dire si j'aimais ou non. La lenteur des plans agace un peu mais l'on s'en détache malgré nous, portés par le film comme... Lire la critique de L'Île nue

37 5
Avatar Before-Sunrise
10
Before-Sunrise ·

Debout, entre la terre et l'amer.

Poème cinématographique unique en son genre, L’île nue peut s'apparenter à une ode à la vie, à la persévérance de l'Homme à suivre le juste chemin qui est le sien, malgré les contraintes et les difficultés, malgré un monde qui tolère à peine son existence. Cette persévérance, bien sûr, c'est celle des principaux protagonistes, ces Sisyphe modernes dont la place au paradis se gagne... Lire l'avis à propos de L'Île nue

27 4
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

Chez ces gens-là monsieur, on n’cause pas

On pourrait s’extasier sur la prouesse consistant à filmer une famille travailler et vivre dans un film sonore où les dialogues brillent par leur absence. Mais il n’y a pas que ça, loin de là. Nous sommes au Japon, à une époque non précisée bien que le film date de 1960. Image en noir et blanc, cinémascope (2.35) et le début nous montre un couple qui s’échine à... Lire la critique de L'Île nue

27 15
Avatar Electron
8
Electron ·

Critique de L'Île nue par Raoulve

Dans le sud-est du Japon, sur une minuscule île de l'archipel de Setonaikai, un couple d'agriculteurs cultive avec difficulté une terre aride dénuée d'eau douce. Le couple s'est résigné à devoir faire de continuels voyages en barque entre la terre ferme et leur île pour y ramener l'eau précieuse et arroser avec attention et parcimonie chaque plant cultivé. Tout au long de l'année, le travail... Lire l'avis à propos de L'Île nue

9 9
Avatar Raoulve
9
Raoulve ·

Jour après jour, saison après saison...

Vivant sur une île isolée avec leurs deux enfants, un couple est obligé de régulièrement retourner sur la terre ferme pour aller chercher de l'eau douce et cultiver la terre aride... Quelques douces notes de musique, le bruit de vagues, la nature... mais aucun dialogue. Voilà un pari aussi audacieux que risqué et finalement réussi de la part de Kaneto Shindô qui livre là une belle oeuvre,... Lire la critique de L'Île nue

27 1
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·

Le temps infini du labeur

Un couple de paysans vit sur un bout de rocher hostile au large de la côte japonaise, et cultive leurs terres infertiles en transportant dos nu des seaux d'eau provenant de l'autre rive. Bientôt, un de leurs deux fils tombe gravement malade. Primitif, insensé, éprouvant, monstrueux... primordial, pictural, symphonique, gigantesque : humain. L'ile nue est une expérience de cinéma unique et... Lire la critique de L'Île nue

56 1
Avatar drélium
10
drélium ·

Rêve éveillé

Une heure du matin. La fatigue et la tristesse reprennent logiquement leur droit dans mon corps et mon esprit. Las, je parcours ma liste de films à voir, inexorablement plus grande jour après jour. Puis L'Île Nue. Ça fait un paquet de mois que je le traîne sans jamais avoir daigné l'ouvrir. Bon. Au pire, si je m'endors, ce n'est pas bien grave me dis-je. Quel sot. Un homme et une femme... Lire la critique de L'Île nue

24 5
Avatar Khamsou
8
Khamsou ·

Le dur labeur d'un Sisyphe insulaire

On pourrait croire qu’avec de tels partis pris esthétiques et narratifs, aussi puissants que radicaux, L’Île nue constituerait l’essence même de l’œuvre profondément clivante. En choisissant comme cadre un îlot au sud du Japon, isolé au sein d’une mer intérieure, Kaneto Shindō aurait pu se contenter d’un récit à la structure simple et laisser parler... Lire la critique de L'Île nue

19 7
Avatar Morrinson
9
Morrinson ·