Terrifiant d'humanité!

Avis sur L'Incinérateur de cadavres

Avatar Victor Tsaconas
Critique publiée par le

Pareil pour L’incinérateur de Cadavres de Juraj Herz, que je vais revoir, présenté dans la carte blanche de Lucile Hadzihalilovic, film trop rare pour le rater en salles. Et quel film! Lorsqu’on est confronté à une œuvre aussi déroutante et maîtrisé que cette comédie macabre, il est difficile de trouver un angle d’approche. Tout est criant de perfection, artistiquement et intellectuellement parlant. Malgré ce titre très évocateur, pas de gore ni d’explosion de violence, The Cremator, dans son titre international, raconte l’émergence du fascisme ordinaire de Mr. Kopfrkingl, un directeur de crématorium persuadé d’œuvrer pour le bien de l’humanité, vers l’acceptation totale de la doctrine nazie la plus abominable. De cet ordinaire bourgeois ventripotent, plutôt bénin et bienveillant, sorties au zoo en famille, dîner mondain ou match de boxe avec son fils, va alors émerger un monstre d’inhumanité très humain. L’interprétation de Rudolf Hrušínský, magnifique manipulateur commun raisonnable et raisonné, est en tout point terrifiante, tocs, regards louvoyé, manies automatiques, sourire en coin, logique implacable… La mise en scène et le montage sont d’une fluidité déconcertante, et donne au film cette vertigineuse impression de ne jamais pouvoir arrêter la course en chemin, malgré la profusion de focales et d’angles tous plus étonnants les uns que les autres, plongée ou contre-plongée, décadrages, grand angle. Ainsi, la fin d’une séquence marque le début d’une autre, que ce soit par un cut, un panoramique, un travelling, un zoom, tout ça renforcé par le discours incessant de l’abominable Mr. Kopfrkingl dont la voix délicieusement suave est un élément des plus troublants, ajoutant à l’atmosphère malsaine du long-métrage. Jamais dans la démonstration de la technique cinématographique pour elle-même, Herz signe ici un chef d’œuvre total, troublant d’une horreur ordinaire qui fait malheureusement plus qu’écho à l’actualité mondiale, celle d’individus justifiant les crimes les plus abjects dans l’intérêt commun, et persuadés d’agir pour le bien de l’humanité. Terrifiant!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 500 fois
2 apprécient

Victor Tsaconas a ajouté ce film à 2 listes L'Incinérateur de cadavres

Autres actions de Victor Tsaconas L'Incinérateur de cadavres