J'ai pas pipé grand chose...

Avis sur L'Inconnu du lac

Avatar Elessar
Critique publiée par le

Bon et bien, après diverses tergiversions, j'ai tant bien que mal cédé à la découverte de ce film, qui, paraît-il, fait parti du "must-have-seen" de cette année. Ma réticence n'était pas vaine, au final, je n'ai point été happé par ce soi-disant chef d'oeuvre.
Alors bon, je ne nie en aucun cas qu'il dispose de certaines qualités, dans sa mise en scène, déjà, mais aussi du côté de son casting (passer le plus clair du film, la bite à l'air, fallait être couillu, quand même), qui est composé de trois figures, même si fortement caractérisées, somme toute charismatiques. L'idée de base me semble intéressante, originale, malgré tout, rien ne semble aboutit :

L'aspect thriller, honnêtement, il est aussi riche en suspense et en twists qu'un épisode de Derrick. Je vois pas bien, en réalité, en quoi, c'est un thriller, puisqu'au final, on sait parfaitement dès le début, qui est le responsable. Bref, je préfère me consoler en me disant que ça n'était pas l'entreprise principale de Giraudie, ici. Ca passera déjà mieux.

J'ai lu quelque part, que les scènes de sexe "réalistes" pour ne pas dire, parfois limite pornographiques, hein, sont présentes et aussi donc, réalistes, afin de montrer que le personnage de Franck est complètement épris par celui de Michel, et qu'il en devient complètement aveugle quant à sa potentielle responsabilité dans le meurtre de son ex. Donc au final, selon Mr Giraudie, quand un mec gay est amoureux, il se fait enfiler de fond en comble et sans capote, en pleine nature, en se faisant mater par un gros pervers, et revient de ce fait chaque jour, afin de se refaire péter le cul ? Et bien pour ma part, je trouve ça, mortellement cliché, là encore, la passion, l'amour, je vois pas ce que ça fout là. Ici tout n'est qu'affaire de cul, et c'est d'ailleurs bien pour ça que ces messieurs y viennent.
L'amour dans tout ça ? J'y crois pas, pas un seul instant. Peut être était-ce l'envie première du réalisateur, mais là encore, le tout n'est pas suffisamment aboutit pour qu'on y croit un seul instant.

Après bon, ça se regarde, je subodore un second degré non assumé, aussi, et de ce point de vue là, à la rigueur, je pourrais comprendre que le film, dans son approche grotesque au sens littéraire, voire même parfois absurde, puisse trouver un écho en moi, d'où la note de 5, après l'avoir regardé différemment.

C'était pas mal, mais loin d'être la partie de jambe en l'air du siècle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 229 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Elessar L'Inconnu du lac