Affiche L'Innocent

Critiques de L'Innocent

Film de (1976)

Critique de L'Innocent par Eric31

L'Innocent (L'Innocente) est un beau drame franco-italien réalisé par Luchino Visconti (son dernier... car le maître italien, à la suite d'une attaque cérébrale, dirigea le tournage depuis un fauteuil roulant et à demi-paralysé), coécrit par Suso Cecchi D'Amico, Enrico Medioli d'après le roman de Gabriele D'Annunzio, L'Intrus sur des musiques additionnelles composés par Frédéric Chopin,... Lire l'avis à propos de L'Innocent

9
Avatar Eric31
8
Eric31 ·

Critique de L'Innocent par AMCHI

Diminué physiquement, victime d'une attaque cérébral c'est à moitié paralysé et en chaise roulante que Visconti réalisa son dernier film et L'Innocent a beau ne pas avoir la petite touche en faisant un chef-d'oeuvre ce film n'en est pas moins d'une remarquable beauté. Histoire d'amour dans l'aristocratie entre la reconquête amoureuse d'un couple devenu éloigné et la jalousie de l'adultère... Lire la critique de L'Innocent

3
Avatar AMCHI
8
AMCHI ·

Critique de L'Innocent par PabloTM

Un vicomte délaisse sa femme au profit d'une comtesse libertine. Il décide même de convoler avec elle. Par désespoir, sa femme légitime se jette dans les bras d'un écrivain à succès. Piqué au vif dans sa virilité, violemment jaloux, le vicomte revient vers sa femme. Il découvre vite que la (très brève) union que sa femme a eu a laissé une trace indélébile. Il met alors tout en œuvre pour... Lire la critique de L'Innocent

2
Avatar PabloTM
7
PabloTM ·

L'athée

Intéressant ce film. Il faudra que j'approfondisse la filmographie de ce réalisateur que je ne connais que trop mal ! L'exposition est un peu longue, cela se traduit par quelques longueurs qui font se demander quel est le sujet du film. Puis le personnage principal révèle sa personnalité ou plutôt il la confirme de manière étonnante et s'en suit un drame passionnel quelque peu morbide.... Lire l'avis à propos de L'Innocent

4 4
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·

L'adaptation de la réalité à l'idéal romantique

Malgré un montage inachevé, L'innocent demeure une grande œuvre d'un cinéaste majeur qui de son fauteuil roulant parvint malgré tout à faire exprimer tout son art. En raison du décès de Visconti, déjà gravement atteint après une attaque cérébrale, ce film a dû s'arrêter au premier montage - personne n'osant toucher au travail du maître - ce qui explique les transitions... Lire l'avis à propos de L'Innocent

2
Avatar Marlon_B
9
Marlon_B ·

Damnation.

Ultime film de Visconti, qu’il dirigea de son fauteuil roulant, paralysé par une attaque, peu de temps avant sa mort – Et le film transpire cela, la déliquescence de son auteur, l’imminence de sa disparition – il règne dans L’innocent le parfum du charme viscontien, intime et somme. C’est une fois de plus de la chute d’un empire dont il est question, ici celui d’une famille aristocratique,... Lire la critique de L'Innocent

Avatar JanosValuska
5
JanosValuska ·

Critique de L'Innocent par Ygor Parizel

Un long-métrage qui s'inscrit dans l'ancienne tradition italienne du drame mondain dont le maestro Visconti fut le plus admirable représentant. Ceux-ci se doublaient bien souvent d'une reconstitution historique (la plupart se déroulant durant le XIXème siècle) et d'une observation des moeurs de la haute société transalpine. Pourtant le style de L'Innocent est ampoulé bien plus que de coutume,... Lire la critique de L'Innocent

Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·

Critique de L'Innocent par Alligator

juin 2011: Tiré d'un roman de Gabriele d'Annunzio, ce film dresse le portrait d'un couple que l'on pourrait qualifier de dégénérés. Longtemps, l'on croit que seul le personnage interprété par Giancarlo Giannini est perdu, bouffé aux mites par un orgueil démesuré et un ego hypertrophié mais son épouse (Laura Antonelli) laisse peu à peu se développer une ambiguïté qu'elle lève sur le tard et... Lire la critique de L'Innocent

1
Avatar Alligator
7
Alligator ·

Critique de L'Innocent par Broyax

Avec Visconti, on en a toujours pour son argent ! pensez donc, pour un film censé durer deux heures, on dirait qu'il en dure six ! Un film de Viconti lave plus blanc votre linge mais surtout comme les piles alcalines, il dure trois fois plus longtemps* ! Attention, il est écrit en tout petits caractères juste après l'astérisque : *en temps ressenti. Il est écrit plus bas en encore... Lire la critique de L'Innocent

1
Avatar Broyax
1
Broyax ·

L'innoncent aux mains sales

C'est assez troublant de voir à une semaine d'écart L'étranger et cette ultime réalisation de Visconti. J'y ai retrouvé un personnage masculin assez similaire : froid, en parti désensibilisé qui porte sur un monde un regard absent sans la moindre empathie, décrivant ainsi cliniquement à son épouse son attirance pour sa maitresse comme si cette dernière était capable de couper... Lire la critique de L'Innocent

Avatar anthonyplu
8
anthonyplu ·