Affiche L'Intendant Sansho

Critiques de L'Intendant Sansho

Film de (1954)

Woman...

Please remember my life is in your hands Plus qu’un simple cinéaste, Kenji Mizoguchi est l’incarnation même de l’artiste. Avec lui, la beauté se fait évidence, elle ne s'impose jamais au regard mais convie le spectateur à mettre tous ses sens en éveil. Elle est une force, presque sacrée, qu'il convient de respecter. Elle est une offrande faite aux échoués de la vie afin de... Lire l'avis à propos de L'Intendant Sansho

44 7
Avatar Kalopani
9
Kalopani ·

Précis initiatique

« Au XIè siècle, quand l’homme ignorait sa valeur, cette légende nous est venue » : l’exergue de L’intendant Sansho est davantage qu’une contextualisation historique : c’est l’avertissement de la valeur fondatrice de la fable à venir. Le récit jouant des antagonismes les plus marqués va permettre, dans le parcours tortueux et torturé d’un fils, pivot d’une famille déchirée, de... Lire la critique de L'Intendant Sansho

32 3
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·

La condition de l'Homme

C'est au coeur du Japon du XIème siècle que Kenji Mizoguchi nous immerge avec L'Intendant Sansho, pour y suivre le destin d'une femme mais surtout de ses deux enfants qui vont se retrouver esclave du terrible intendant Sansho. C'est en 1954, peu de temps après Contes... Lire la critique de L'Intendant Sansho

32 4
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Critique de L'Intendant Sansho par Kaneda

C'est un film de Mizoguchi assez singulier, notamment par son caractère moins contemplatif qu’à l’accoutumée, sa structure qui comprend des flash-back, des percées de récits parallèles et des ellipses de temps traitées de façon moins poétique et onirique que dans les Contes de la lune vague après la pluie. Mais c'est aussi sur le plan thématique que ce film se distingue dans la filmographie de... Lire l'avis à propos de L'Intendant Sansho

15 1
Avatar Kaneda
9
Kaneda ·

Mizoguchi, cinéaste révolté

Deuxième Mizoguchi pour moi et deuxième claque dans ma figure, restons polie. D'ailleurs pendant que je vous écris je change tout de suite ma note d'un 9 à 10, mon côté grande âme sensible a pris le dessus sur mon cœur de midinette et, conquise hier par Les Amants crucifiés, je suis aujourd'hui subjuguée par l'Intendant Sansho. Ici encore le thème de l'Etat surpunitif (néologisme, non?) est... Lire la critique de L'Intendant Sansho

36 22
Avatar EIA
10
EIA ·

De la piété à l'humanisme

L'œuvre de Kenji Mizoguchi est difficile à aborder et L'Intendant Sansho n'échappe pas à la règle. Tout ici, par l'effort conjugué de l'intelligence la plus vaste et de la sensibilité la plus profonde, concourt à la simplicité. Non pas la simplicité de l'ignorance, mais celle qui découle de la connaissance totale. C'est donc sur la manifestation de cette connaissance qu'il faut... Lire l'avis à propos de L'Intendant Sansho

16 5
Avatar Thaddeus
9
Thaddeus ·

Le chant du vent

L'intendant Sansho, personnage intolérant aux méthodes despotiques n'est montré que de façon superficielle dans ce splendide film de Mizoguchu, il n'est présent que comme représentant de l'esclavagisme qui sera le sujet central de cette œuvre aux contours existentialistes en forme de récit initiatique dans un Japon féodal non affranchi de la servitude et du système de caste. Le schéma... Lire l'avis à propos de L'Intendant Sansho

6
Avatar Philippe Quevillart
9
Philippe Quevillart ·

Critique de L'Intendant Sansho par Alligator

Déception. Après l'admirable Rue de la honte, je découvre un Mizoguchi à fort belle allure. Les plans sont magnifiques. Les paysages, les lumières sont même certainement beaucoup plus féériques que ceux de l'urbaine Rue de la honte. Non, ce qui retient tristement mon attention c'est le jeu des comédiens que je jugerais volontiers moyen, dans les aigus, avec un effort constant pour aiguiser les... Lire l'avis à propos de L'Intendant Sansho

8
Avatar Alligator
6
Alligator ·

L'intendant Sansho (1954)

Un homme sans pitié n'est pas un humain Sois dur pour toi et généreux pour les autres Il s'agit d'un film en noir et blanc se déroulant au Japon au 11ième siècle. Dans un société hierarchisée très dure et très cruelle un gouverneur se montre un peu trop compréhensif envers le peuple et il se fait limoger. Sa famille est obligée de partir mais ils se font attaquer en route.... Lire l'avis à propos de L'Intendant Sansho

6 5
Avatar greenwich
8
greenwich ·

Entre cruauté et compassion

Zushio et sa sœur Anju, encore enfants, sont condamnés à l’exil avec leur mère Tamaki après la destitution de leur père le gouverneur, trop proche des petits paysans au goût de ses supérieurs. Après avoir été trahis par une prêtresse malhonnête qui les livre à des bandits, leur vie va basculer et n’être qu’une suite de malheurs. Pendant que Tamaki (Kinuyo Tanaka ) est forcée à se... Lire la critique de L'Intendant Sansho

4
Avatar Zolotoï
8
Zolotoï ·