Le dernier roi des cosses

Avis sur L'Invasion des profanateurs

Avatar gruute
Critique publiée par le

2e adaptation du roman de Jack Finney, après L'invasion des profanateurs de sépultures, le film abandonne la parano de la guerre froide pour un sous-texte plus psychanalytique et sociétal : la plupart des questionnements sur le remplacement des humains concerne "l'autre" dans le couple, et le personnage de psy à succès (incarné par Léonard Nimoy) est là pour appuyer les problèmes de couple après un certain nombre d'années. C'est une approche un peu moins intéressante à mon goût.

Pour le reste, le film conserve des qualités du précédent (et des défauts : toujours la même scène gênante de

"je comprends tout de suite que j'ai affaire à un corps pas net et cela ne me trouble pas le moins du monde")

mais les progrès en SFX ont permis de donner enfin une explication

à "que deviennent les corps des humains remplacés"...

et permettent à Kaufman de placer 2 scènes bien gores.

Le film bénéficie d'une ambiance oppressante qui évoque un peu Carpenter (les cris notamment) et le rapprochement avec Carpenter peut aussi se retrouver

dans une fusion chien / humain très, très chelou (et qui fleure bon le The thing à venir).

Au final, je pense que je préfère cet opus d'un cheveu. J'allais dire qu'il me restait à découvrir le film d'Abel Ferrara... et je me rends compte que je l'ai vu (et déjà noté XD). Pas sûr que le peu de souvenirs qu'il m'a laissé le place en tête de liste ^^

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 78 fois
7 apprécient

Autres actions de gruute L'Invasion des profanateurs