Déception

Avis sur L'Ivresse de l'argent

Avatar Florian Massemin
Critique publiée par le

Le film dresse un portrait fort sombre d'une très riche famille coréenne, propriétaire d'un empire industriel, dessiné à travers l'un de leurs plus proches employés, Youngjak, sorte de domestique d'un rang supérieur. Ce dernier est témoin de tous les vices et les maux qui animent ce milieu, parfois à ses dépens: luxure, corruption, meurtre, mépris, le tout dans un sentiment de parfaite impunité, l'argent pouvant tout acheter, jusqu'à la vie, et gare à ceux qui voudraient se détourner de ce chemin... Attention le film ne comporte pas vraiment de scènes d'action, c'est plus une fresque, peinte dans une atmosphère extrêmement pesante.

L'esthétique est, comme souvent dans le cinéma coréen, extrêmement élégante, ici au service d'une beauté froide (La luxueuse demeure de la famille), d'une ambiance oppressante, parfois malsaine: le tout cadre parfaitement bien (Très belles images) aux sentiments émanant de la famille en question. Seulement ce film a mon sens est globalement profondément ennuyeux: on contemple ce portrait de façon assez détachée, sans trop se sentir concernés par ce qui se passe, que ce soit les événements, le personnage principal, ou encore les problèmes des protagonistes (On voit que l'argent ne fait pas le bonheur). De fait les personnages ne dégagent aucune profondeur, aucun charisme, les événement, les rebondissements n'ont pas tellement de saveur, et on finit par suivre le film assez mécaniquement, sans intérêt réel... Jusqu'à la scène de fin, pas convaincante.

C'est dommage, car le film avait du potentiel de par son cadre, son pitch de départ, les relations entre personnages... Mais le tout manquait vraiment de dynamisme.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 131 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Florian Massemin L'Ivresse de l'argent