Comment râter uneexcellente idée... sur le papier

Avis sur L'Odeur de la papaye verte

Avatar Moizi
Critique publiée par le

S'il n'est pas rare que je n'aie plus aucun souvenir d'un film, ça l'est d'autant plus que j'oublie même jusqu'à l'existence de ce film et où relire ma critique de l'époque ne m'évoque absolument rien... C'est bien évidemment le cas ici pour un film de Trần Anh Hùng : La ballade de l'impossible. Et malheureusement ça risque de faire pareil avec l'odeur de la papaye verte.

En fait je ne pense pas que ça soit un mauvais film, au départ je pensais même adorer ce rythme lent, cette absence d'intrigue, mais très vite c'est devenu faux, artificiel... et tout l'équilibre fragile de ce genre de démarche s'est cassé la gueule. Le film réussi bien ses plans larges pour inscrire cette fille dans le décor, dans ses tâches ménagères, mais dès que Trần Anh Hùng ose le gros plan, ça ne donne plus rien du tout, on dirait qu'il ne sait pas diriger ses acteurs et que la petite fille joue la petite fille à qui on dit : "souris", "sois émerveillée", donc forcément ça ne prend pas. On sent l'artifice, ce qui empêche tout invisible de venir envahir l'écran pour capter totalement le spectateur.

Je pense à l'une des premières scènes où la fille renifle carrément pour sentir "l'odeur de la papaye verte", c'est juste ridicule tant c'est grossier et faux. Le fils fait la même chose, on lui dit de soupirer alors il soupire lourdement d'un air peu naturel.

C'est la même chose avec tout ce qui est là pour faire poétique, les animaux notamment, ça casse le rythme, le film n'avait pas besoin de ça pour être beau. Et il en va de même pour la musique qui est assez horripilante et le film fonctionnait très bien juste avec les bruits de la maison.

En fait une série de mauvais choix ont totalement flinguer le film et tout son potentiel émotionnel. Après il y a aussi le fait de raconter la vie de cette jeune fille sur plusieurs années, avec une ellipse assez douteuse, ce qui conduit à un final franchement prévisible et pas très intéressant, tout en étant un peu irréaliste, ce qu tranche avec le quotidien et la beauté qu'il peut dégager dans sa banalité.

Reste que dans les bonnes idées il y a le fait de ne rien raconter réellement avec des mots (sauf à un moment un peu lourd où on apprend que la fille de la maîtresse de maison est morte et aurait l'âge de l'héroïne... comme par hasard) mais où tout passe par l'image.

Mais ça ne suffit pas pour faire de ce film un bon film ou pour le rendre autre chose que très moyen, disons que ça n'a pas l'universalité que ça pourrait avoir et c'est bien dommage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 893 fois
1 apprécie

Autres actions de Moizi L'Odeur de la papaye verte