Avis sur

L'Odyssée par Kab

Avatar Kab
Critique publiée par le

Je ne suis pas un dingue des films français, mais là, invité à donné le label spectateur en projection mystère, je me retrouve à voir l'odyssée.

tout d'abord je vois film français déception, je vois Pierre Ninet, je me dis merde (le dernier film étant Frantz que je n'avais pas du tout aimé. Puis je vois Lambert Wilson que j'apprécie beaucoup plus et là j'entends le nom. Cousteau.

Cousteau c'est un nom qui à marqué mon enfance, c'est l'explorateur de ma jeunesse, l'homme qui voyage, le bonnet rouge. J'adore la mer, et je rentre dans le film.

On commence en 49 avec le premier brevet du Commandant, il est alors un officier de marine, et fait un premier film très modeste avec trois de ces compères. C'est déjà un succès et Jacques décide alors avec sa femme de se lancer dans un plus grande aventure. L'histoire est celle du commandant mais aussi de son fils Philippe. très proche de son père il va travailler avec lui parcourant le monde.

Déjà le premier point le plus simple à abordé c'est l'image. C'est juste magnifique, il y a des images à coupé le souffle, mention spéciale à celles qui sont censé se passé en antarctique, c'est juste somptueux. Les décours sous-marin sont aussi hallucinant.

Le second point c'est l'histoire. Je dois dire que le film n'épargne pas Cousteau qui si au début c'est un rêveur vivant ce que beaucoup aimerait faire, il devient vite victime de son succès et de son gout de la conquête en tout genre se souciant plus de sa personne et de son image que des autres. C'est d'ailleurs très bien fait c'est qu'au moment ou Cousteau se perd délaissant continuellement sa femme pour d'autres bien plus jeunes, préférant les plateau tv et shooting photo et les films ridicule et ultra scripté et se moquant de la pollution qu'il créé, son fils philippe qui n'est rien que le fils de son père bénéficiant de son poste que grâce à ce dernier se trouve une veine écologique (il faut dire que dans les années 70 c'était pas encore monnaie courante). Les deux se séparent pour mieux se retrouver sur ce thème d'ailleurs ou quand Cousteau arrive en antarctique découvre enfin ce qui restera surtout dans les mémoires son combat pour l'écologie.

Niveau casting, un Lambert Wilson impeccable, Pierre Ninet est très bon aussi. audrey Tautou de même, ainsi que le reste des seconds rôle.

Au final un très bon film, une bonne surprise que je recommande.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 690 fois
8 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Kab L'Odyssée