👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Métaphore ou main-courante ? A vous seul de choisir... au terme d'une belle histoire pour tous

Ce film est à prendre comme un charme (dont les effets iraient à l'opposé d'un maléfice). Au premier degré, on se laisse enjôler par l'étrange beauté des images (on n'en fait plus de pareilles depuis un demi-siècle) et par un de ces récits d'aventure qui captivent depuis toujours sans jamais prendre une ride. Et puis, n'ayons aucune fausse pudeur à apprécier la chaste séduction du jeune acteur qui suscite des sentiments universellement protecteurs lorsqu'il hésite entre un âge et l'autre au fil des péripéties, ici déjà jeune homme et, la seconde d'après, encore enfant.
Sur un second plan, on reste stupéfié par l'imagination du cinéaste. Parallèlement, on est rasséréné par le ton familial des dialogues et par l'humour délicat de situations extravagantes qui, chez un autre auteur, basculeraient grossièrement dans l'épouvante.
Pour finir, l'avant-dernière scène du film vous plonge dans des réflexions personnelles qui ne dépendent que de vous, de votre éducation, de votre patrimoine culturel, de votre parcours de vie... bref, de vos constituants intimes, parmi lesquels votre éventuelle spiritualité.
Ce film propose deux clés de lecture, deux façons de relater l'odyssée de Pi après le naufrage de son bateau. Elles sont clairement exposées à la fin : d'un côté, une fable allégorique pour écrivain; de l'autre, une déposition légale pour assureurs-enquêteurs. A vous de décider celle qui dit la vérité. Eh bien, après toutes les satisfactions que ce film m'avait déjà apportées, la dernière m'a comblé : il m'a laissé mon libre-arbitre.
rob1
9
Écrit par

il y a 9 ans

7 j'aime

5 commentaires

L'Odyssée de Pi
Filmosaure
9

Prière cinématographique

Ang Lee nous a montré au cours d’une filmographie hétérogène qu’il était capable du meilleur comme, si ce n’est du pire, tout au moins du médiocre (oui toi Hulk, je te regarde). L’on tend à retenir...

Lire la critique

il y a 9 ans

73 j'aime

10

L'Odyssée de Pi
Gothic
8

Le patient Ang Lee.

Attention, ça spoile et y'a pas de quoi s'poiler ! Le spectre d'une adaptation cinématographique du livre de Yann Martel planait depuis 2002, et après plusieurs réalisateurs pressentis, c'est...

Lire la critique

il y a 9 ans

71 j'aime

5

L'Odyssée de Pi
SeigneurAo
10

Above all, don't lose hope.

ABSOLUMENT AUCUN SPOILER ! Pour d'obscures raisons d'incompétence notoire ou d'ingérence des producteurs, Life of Pi restera surtout pour moi un rendez-vous que j'ai failli manquer avec un...

Lire la critique

il y a 9 ans

70 j'aime

47

I Origins
rob1
5
I Origins

Un film ni-ni

Science-Fiction, "I Origins" ? Mon œil ! Sauf à considérer le bouddhisme comme de la SF, et le dalaï-lama comme un avatar de Mr Spok. Film scientifique, "I Origins" ? Pas même au microscope...

Lire la critique

il y a 7 ans

9 j'aime

L'Odyssée de Pi
rob1
9

Métaphore ou main-courante ? A vous seul de choisir... au terme d'une belle histoire pour tous

Ce film est à prendre comme un charme (dont les effets iraient à l'opposé d'un maléfice). Au premier degré, on se laisse enjôler par l'étrange beauté des images (on n'en fait plus de pareilles depuis...

Lire la critique

il y a 9 ans

7 j'aime

5

Vive la France
rob1
7

Cinéphile des villes vs spectateur des champs

L'humour au tout premier degré n'est pas anticonstitutionnel, que je sache. Si ça venait à être le cas, je ferais de la résistance active en riant encore plus fort aux scènes délibérément crétines de...

Lire la critique

il y a 9 ans

4 j'aime