👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

C'est son premier film mais on y sent déjà ce qui va devenir la "patte" Dario Argento, une ambiance sonore pesante, cette façon de pervertir l'espace, de susciter la peur ou l'inquiétude juste en filmant un escalier, une photographie sublime et une mise scène qui en dit long sur ce que vont devenir les slashers américains. Ajoutez à cela des acteurs convaincants, un scénario qui l'est tout autant et vous êtes pris dans ce tourbillon de curiosité, de peur et d'angoisse qui vous tient en haleine de bout en bout. L'oiseau au plumage de cristal est un monument du style "giallo" et même si on n'y retrouve pas la folie d'un Suspiria, la froideur et l'efficacité qui s'en dégage en font un grand film et une sacrée découverte pour ma part.

fonky-m
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste La confrairie des confinés (ou des cons filmés)

il y a 2 ans

L'Oiseau au plumage de cristal
Pravda
8

Critique de L'Oiseau au plumage de cristal par Pravda

Premier giallo du réalisateur italien, L'oiseau au plumage de cristal est déjà très représentatif de ce que sera le cinéma de Dario Argento. Dans ce giallo, genre cinématographique très en vogue...

Lire la critique

il y a 9 ans

30 j'aime

3

L'Oiseau au plumage de cristal
DarkParadise
8

Critique de L'Oiseau au plumage de cristal par DarkParadise

Première réalisation officielle du grand Dario Argento (que j'apprécie énormément), c'est avec ce film que celui-ci "travaille" pour la première fois les bases du genre "Giallo", qui furent initiées...

Lire la critique

il y a 9 ans

12 j'aime

L'Oiseau au plumage de cristal
Sophia
9

Critique de L'Oiseau au plumage de cristal par Sophia

Comme de nombreux de ses films, Argento commence par une scène d'introduction des plus immersive pour le spectateur. On suit Sam Dalmas, à cet instant du film un simple passant, qui est témoin d'une...

Lire la critique

il y a 10 ans

9 j'aime

Dune
fonky-m
8
Dune

Mister Sandman bring me a dream...

Il y a une espèce de mysticisme dans le cinéma de Villeneuve que j'arrive pas à expliquer. Un truc qui le rend à la fois passionnant et hypnotisant. Passionnant c'est le mot pour décrire son Dune,...

Lire la critique

il y a 8 mois

1 j'aime

Scream
fonky-m
3
Scream

L'encéphalogramme plat de la mise en scène

Depuis son deuxième opus Scream est devenu une saga meta. Construire ton film sur les codes du genre et surtout s'amuser à les déjouer comme le faisait le premier film, Wes Craven aimait ça. Il...

Lire la critique

il y a 4 mois

L'Oiseau au plumage de cristal
fonky-m
8

La patte est déjà là

C'est son premier film mais on y sent déjà ce qui va devenir la "patte" Dario Argento, une ambiance sonore pesante, cette façon de pervertir l'espace, de susciter la peur ou l'inquiétude juste en...

Lire la critique

il y a 2 ans