Affiche L'Ombre blanche

L'Ombre blanche

(1997)

The Glimmer Man

12345678910
Quand ?
4.5
  1. 20
  2. 44
  3. 72
  4. 85
  5. 79
  6. 53
  7. 38
  8. 13
  9. 3
  10. 3
  • 410
  • 5
  • 36

Cole était autrefois le meilleur tueur des services secrets. Il a changé de vie et est devenu criminologue à New York. Appelé à Los Angeles pour enrayer une vague de meurtres, il se voit obligé de faire équipe avec Campbell mais tout oppose les deux hommes. Les victimes d'un nouveau carnage ne...

Casting : acteurs principauxL'Ombre blanche
Casting complet du film L'Ombre blanche
Match des critiques
les meilleurs avis
L'Ombre blanche
VS
Steven Seagal Vs. Conglomérat de Vieux Cons

Steven Seagal est encore un très bon actioner en 1996, et cette fois, on l'associe avec la star qui monte, Keenen Ivory Wayans, à peine sorti du succès d'In Living Color. Réalisé par John Gray, le futur créateur de la série Ghost Whisperer, sans grand talent et avec des combats très coupés au montage pour cacher l'embonpoint gagné par Steven Seagal entre deux films. Le scénario est écrit par Kevin Brodbin, qui écrira Profession Profiler plus tard, est réellement incompréhensible par moments...

1
Avatar MalevolentReviews
3
MalevolentReviews
L'Arme pas très Fatale

Premier buddy-movie pour un Steven Seagal déjà bien enveloppé, L'Ombre Blanche s'avère au final un film on ne peut plus classique. Des crimes religieux peu intéressants, deux flics que tout oppose (l'un est blanc, l'autre est noir : une impression de déjà-vu ?), une enquête prévisible qui piétine vaguement, quelques castagnes, deux/trois coups de feu et on obtient une série B basique mais néanmoins attrayante. Ponctué de passages comiques, on rigole hélas surtout des... Lire l'avis à propos de L'Ombre blanche

Critiques : avis d'internautes (11)
L'Ombre blanche
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un stevie des familles

"c'est un serial killer... - qui s'en prend à des familles. - On l'appelle le tueur des familles." Wow. Le tueur des familles ? Le putain de TUEUR DES FAMILLES ? Ben ouais mec, c'est ça l'Amérique. En attendant le "tueur de derrière les fagots". Déjà là on se dit que ce film est mortel hein ? Mais en plus t'as la séquence du détecteur de mensonges, l'Everest ben ouais, bim. Ah oui et l'histoire... Lire la critique de L'Ombre blanche

3
Avatar JohnSpartan
4
JohnSpartan ·
Critique de L'Ombre blanche par Caine78

Pour un Steven Seagal, c'est presque regardable. Voilà comment nous pourrions résumer simplement cette « Ombre blanche » ne brillant ni par son originalité ni pas sa mise en scène, tous les deux d'une banalité assez affligeante. On appréciera néanmoins la présence des deux excellents seconds rôles que sont Brian Cox et Bob Gunton, sans oublier un petit sens de l'humour nous permettant de... Lire la critique de L'Ombre blanche

1
Avatar Caine78
3
Caine78 ·
Découverte
Steven Seagal en mode bouddhiste !

« L’Ombre Blanche » est un très bon film d’action policier où l’on retrouve tous les ingrédients du genre, fusillades, baston, serial-killer, magouilles, agents secrets véreux, etc. Cependant, dans ce métrage, il y a un plus, c’est l’humour. Bien que malheureusement de nombreuses scènes aient été coupées au montage, les échanges entre Steven Seagal et Keenen Ivory Wayans amènent beaucoup de... Lire l'avis à propos de L'Ombre blanche

2
Avatar Critiks  Moviz
8
Critiks Moviz ·
Critique de L'Ombre blanche par Aurélien Boucher

Un film d'action assez sympathique mais assez classique est convenu. Le scénario du film est vraiment pas extraordinaire, on a affaire à une sorte de L'ARME FATALE du pauvre. L’enquête du film ne vole pas haut et le duo Seagal/Wayans est pas mal mais ne casse pas des briques non plus. Malgré ça, il n'y a pas vraiment de longueurs et les scènes d'actions sont très sympathique et funs, que ce... Lire la critique de L'Ombre blanche

Avatar Aurélien Boucher
7
Aurélien Boucher ·
Critique de L'Ombre blanche par Pascoul Relléguic

Ca y est, le tour de taille de Steevy commence à rejoindre les dimensions de son melon, monsieur se prenant pour un bodhisattva justicar, un pacifiste affirmé qui égorge néanmoins sans hésitation de pauvres mafieux russes à coups de carte bancaire tout en faisant des blagues. Pendant ce temps, Wayans joue les blacks rigolo de service, dans une sorte de relecture buddy moviesque du Dernier... Lire l'avis à propos de L'Ombre blanche

Avatar Pascoul Relléguic
6
Pascoul Relléguic ·
Toutes les critiques du film L'Ombre blanche (11)
Vous pourriez également aimer...