Affiche L'Ombre d'un homme

Critiques de L'Ombre d'un homme

Film de (1951)

  • 1
  • 2

Un homme à aimer

Je suis encore sous le coup de l'émotion après avoir vu ce film, ce drame captivant superbement joué par Michael Redgrave : Andrew Crocker-Harris, professeur de langues anciennes dans une école britannique, et qui arrivé en fin de carrière s'aperçoit que sa vie professionnelle n'a été qu'un échec. Complètement replié sur lui-même, moqué et craint de ses élèves, qui l'ont surnommé "le Himmler... Lire l'avis à propos de L'Ombre d'un homme

74 54
Avatar Aurea
10
Aurea ·

Où sont les rêves de jeunesse ?

Il y a certains films qui, sans que vous sachiez véritablement pourquoi, vous touchent, vous parlent plus que d'autres. L'Ombre d'un homme d'Asquith est de ceux-là. Je l'ai vu une première fois, un peu par hasard et j'ai été emporté comme rarement par la finesse et par la force du propos, revu une seconde fois il y a peu et les émotions étaient toujours intactes ! L'Ombre d'un homme est un film... Lire la critique de L'Ombre d'un homme

27 11
Avatar Kalopani
9
Kalopani ·

Le discours d’un coi.

Les premières séquences de L’ombre d’un homme sont à elles seules une justification de la nécessité d’en savoir le moins possible sur un film avant de le regarder. Saturées de discrètes fausses pistes, elles placent le spectateur dans une position extrêmement intéressante par rapport à la suite du récit. Le cadre scolaire peut tout d’abord lui faire croire qu’il va... Lire la critique de L'Ombre d'un homme

32 8
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·

" Dieu pose son regard bienveillant sur le professeur aimable "

J'ai vu ce film il y a un petit moment maintenant, mais il continue de me tourmenter. Et pour tout vous dire, je ne me souviens même plus la raison qui m'a poussé à m'orienter vers lui, je ne connaissais Anthony Asquith que de nom, et le propos du récit semblait bien vague, tout comme son titre Français ambigu. Une fois lancé, le début de cette histoire s'avère lui aussi relativement trouble,... Lire la critique de L'Ombre d'un homme

24 8
Avatar Gwimdor
9
Gwimdor ·

Chef d'œuvre !

Un film à conseiller à toutes les brebis égarées appréciant l'immonde et niais « cercle des poètes disparus » pour leur donner à voir un grand et beau film sur l'enseignement, ses exigences, ses dilemmes et ses contradictions. Non, bien évidemment, je ne crois pas à ce que je viens d'écrire une seule seconde. Je doute sérieusement qu'on puisse être également touché par The dead poets society et... Lire la critique de L'Ombre d'un homme

38 2
Avatar gallu
9
gallu ·

Un grand film méconnu

Voilà un film que tous les enseignants devraient visionner une fois tous les 15 ans, pour ne pas oublier qu’il ne suffit pas d’avoir des connaissances et des diplômes pour être un bon professeur. Encore faut il savoir transmettre son savoir, communiquer sa passion pour sa discipline et encourager les élèves à apprendre. S’enfermer dans une routine, ou se faire craindre de ses élèves est un... Lire la critique de L'Ombre d'un homme

6 4
Avatar Roinron
9
Roinron ·

Épitaphe

Ci-gît Andrew Crocker-Harris, professeur de lettres anciennes. Consciencieux, talentueux, digne, sobre, usé, brisé, Il chancelait plus qu'il ne marchait, Il balbutiait plus qu'il ne parlait, Il luttait plus qu'il ne vivait. Sens du devoir, retenue, goût du renoncement. Ci-gît Andrew Crocker-Harris, mari de Millie Crocker-Harris, Piètre époux, amant cocu inexistant, homme dominé, Il la... Lire l'avis à propos de L'Ombre d'un homme

10 3
Avatar blig
7
blig ·

Ah ! Triste sort des hommes

Quel film amer, aigre-doux, magnifié par la présence de Michael Redgrave en professeur de lettres classiques, avec son arrogance discrète, ses déceptions, avec ses manières et son verbe so british, sorte de George Smiley/Gary Oldman - mais grimé en instituteur - avant l'heure... Le film est particulièrement brillant et savoureux du fait qu'il ne s'englue pas dans un mélodrame... Lire la critique de L'Ombre d'un homme

5
Avatar MrOrange
8
MrOrange ·

L'ombre d'un homme (1951)

La sagesse, c'est de cacher sa science Il s'agit d'un film en noir et blanc. Le scénario est inspiré d'une pièce de théâtre. L'histoire se déroule dans un collège anglais très sélect. Croker Harris est professeur de latin grec, il est strict et austère. Lorsqu'il fait une blague c'est en latin et aucun élève ne la comprend. Etant très sévère il n'est pas aimé de ses élèves sauf l'un... Lire la critique de L'Ombre d'un homme

3
Avatar greenwich
9
greenwich ·

Critique de L'Ombre d'un homme par Maqroll

Peut-être le meilleur film de collège anglais qui n’ait jamais été tourné. À travers la rédemption d’un homme humilié toute sa vie et qui prend soudain conscience de sa part de responsabilité dans l’affaire, c’est toute la société anglaise qui est montrée du doigt, avec ses préjugés, ses hypocrisies et ses interdits. Michael Redgrave est parfait dans un rôle ingrat et difficile. Il est bien... Lire l'avis à propos de L'Ombre d'un homme

3
Avatar Maqroll
8
Maqroll ·
  • 1
  • 2