Affiche L'Ombre de Staline

Critiques de L'Ombre de Staline

Film de (2020)

La faim tue à bas bruit

On ne peut s’empêcher de songer au superbe film de Wang Bing, à la fois nécessaire et insoutenable, « Le Fossé » (2012), devant cette nouvelle réalisation de la grande Agnieszka Holland : en Chine, l’utilisation de la famine, à la fin des camps de Mao, pour vider ces derniers des ultimes opposants « bourgeois » au Grand Bond en Avant ; ici, l’ « Holomodor », terme ukrainien désignant... Lire l'avis à propos de L'Ombre de Staline

16 2
Avatar Anne Schneider
8
Anne Schneider ·

Un goût d’inachevé

L’Holodomor est aujourd’hui un fait historique avéré, bien documenté, mais encore mal connue du grand public. Dans cette optique, on peut comprendre le besoin qu’a eu Agnieszka Holland de mettre la grande famine ukrainienne en images. Cela donne lieu à un florilège de séquences très dures dont se dégage un sentiment de réalisme particulièrement fort. Le travail de la lumière y contribue... Lire la critique de L'Ombre de Staline

12 1
Avatar César Defoort
6
César Defoort ·

L’indignation comme seul horizon

Des porcs qui s’entassent. Une cahute délabrée au milieu d’un champ prospère. Et enfin un écrivain amorçant son essai, nous expliquant ô combien l’histoire qu’il va nous narrer à ce petit quelque-chose de choquant et d’inimaginable. Voilà comment commence cette « Ombre de Staline ». Quelques premières images plutôt élégantes et significatives à défaut d’être inventives certes, mais... Lire l'avis à propos de L'Ombre de Staline

8 5
Avatar l'homme grenouille
4
l'homme grenouille ·

Famine rouge

Les crimes commis au nom du communisme, à l'époque de Staline, en particulier, restent encore largement méconnus. D'une toute autre ampleur que Katyn (raconté par Wajda), l'Holodomor, autrement dit la famine qui ravagea l'Ukraine au début des années 30 (des millions de morts) fait aujourd'hui l'objet d'un film d'Agnieszka Holland, à travers le prisme d'un journaliste gallois, Gareth Jones,... Lire l'avis à propos de L'Ombre de Staline

15
Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·

Something is happening here but you don't know what it is... Do you, Mr. Jones?

L’holodomor – l’extermination par la faim – fut l’un des nombreux crimes contre l’humanité commis par Staline et les communistes soviétiques, à la fois bien connu des historiens et totalement ignoré par la plupart d’entre nous, grâce aux effets miraculeux d’une réécriture de l’Histoire orchestrée par l’URSS et ses alliés vainqueurs de la seconde guerre mondiale : plus de 3 millions... Lire l'avis à propos de L'Ombre de Staline

3
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

Je n'aime pas le titre français...

...même s'il est plus "vendeur"... Car oui, je ne connais pas M. Jones. Qui le connaît d'ailleurs ? Nabilla est infiniment plus connue... Monde de m... Je ne peux conseiller ce film aux adeptes des divers totalitarismes qui peuvent exister, ils vomiront cette histoire. Par contre, pour ceux qui veulent découvrir ce que devrait être un journaliste, et qui ne connaissent pas cet homme,... Lire la critique de L'Ombre de Staline

8 1
Avatar xlr8
9
xlr8 ·

Aucun intérêt artistique ni historique

Georges Orwell nous prévient au début : il faudra lire entre les lignes. Histoire de nous dire que les thèmes abordés de la vérité, du journalisme complaisant, du lanceur d’alerte sont encore vivaces aujourd’hui. Malheureusement, ce film ne nous fera pas réfléchir, encore moins comprendre ou ressentir. Seulement une description assez plate du combat d’un homme qui, dans la vraie vie, était... Lire l'avis à propos de L'Ombre de Staline

2
Avatar Nadzz
3
Nadzz ·

Que cherches-tu camarade ?

A l'annonce de la réouverture, enfin !, des salles de cinéma, Behind n'en pouvait plus de joie. Pensez donc. Il s'était retenu trois mois. A ne pas pouvoir s'évader. A ne pas pouvoir s'abandonner à l'excitation de la découverte, aux quelques secondes de plaisir quand l'intensité de la lumière diminue, avant de plonger dans le noir et de se laisser emporter. Son premier billet cinéma... Lire l'avis à propos de L'Ombre de Staline

8
Avatar Behind_the_Mask
7
Behind_the_Mask ·

Comme un goût de premier film

Comment ça ce n'est pas un premier film ? Ah non, tiens. J'ai été sincèrement surprise de m'apercevoir qu'Agnieszka Holland, la réalisatrice de ce long-métrage, n'en est pas à son coup d'essai. Sans présenter un film complètement incompréhensible et décousu, ce dernier souffre pourtant d'un aspect "film du bac option cinéma", représenté par d'étranges et brusques coupures dans le rythme de... Lire l'avis à propos de L'Ombre de Staline

2
Avatar Farron
6
Farron ·

Critique de L'Ombre de Staline par Selenie

Sans aucun doute le scénario a bénéficié d'une documentation foisonnante, c'est aussi pour cela qu'on peut rester perplexe sur certaines libertés et certains choix narratifs qui paraissent gratuits et/ou bien inutiles. La reconstitution est soignée et marque particulièrement sur la famine et ses cruelles... Lire l'avis à propos de L'Ombre de Staline

1
Avatar Selenie
7
Selenie ·