Bande-annonce
Affiche L'Ombre des femmes

L'Ombre des femmes

(2015)
12345678910
Quand ?
6.1
  1. 12
  2. 21
  3. 40
  4. 69
  5. 121
  6. 189
  7. 238
  8. 125
  9. 33
  10. 11
  • 859
  • 47
  • 607

Pierre et Manon font des documentaires avec rien et ils vivent en faisant des petits boulots. Pierre rencontre Elisabeth, et elle devient sa maîtresse.

Casting : acteurs principauxL'Ombre des femmes

Casting complet du film L'Ombre des femmes
Match des critiques
les meilleurs avis
L'Ombre des femmes
VS
Avatar Sergent Pepper
7
Les jeunes adultes errent.

C’est à un cinéma étrangement atemporel que nous convie Philippe Garrel. Par la forme d’abord, un noir et blanc velouté qui ne cherche pas à donner l’illusion d’appartenir à une époque révolue qu’on verrait comme l’âge d’or du cinéma, et une vision de la ville ou des mœurs qui pourraient indifféremment appartenir aux quatre dernières décennies. Par le sujet, l’éternelle partition douloureuse de l’amour, de la fidélité et de la définition fluctuante de ce que veut dire...

24
Onanisme & trouducuteries

Lui, mollusque hydrocéphale, prétentieux à parka, fatigué de naissance, tourne des docus aidé par elle, sa femme, enfin, "aidé" : dans les faits elle se coltine tout le boulot, lui se contentant de "penser". Attention, ça se complique : lui rencontre une étudiante en Histoire, trompe elle, qui, de son côté, en fait de même avec un bellâtre ténébreux. Ils l’apprennent, se séparent. Lui se retrouve seul à manger du riz assis sur son lit - riz qu’il est bien obligé de se préparer lui-même, vu... Lire l'avis à propos de L'Ombre des femmes

3 2

PostsL'Ombre des femmes

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (39)
L'Ombre des femmes
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Pas simple l'amour

Mon premier film de Philippe Garrel. Je suis certain qu'il y en aura d'autres... Un film sensible, lucide et simplement vivant. Un couple en routine, une aventure salvatrice, une découverte, la jalousie, le retour. L'amour. Tout ça en une heure. Une histoire simple, banale même, mais tellement bien traitée... J'ai aimé l'efficacité qui rassemble en une heure tout ces... Lire la critique de L'Ombre des femmes

3
Avatar shanghai
8
shanghai ·
Découverte
Les elles du désir

Il y a d’abord le titre, énigmatique et somptueux, dont on ignore s’il convient de mettre en avant sa part obscure ou mystérieuse (l’ombre) ou celle essentiellement et intrinsèquement féminine (les femmes) que le réalisateur culte de J’entends plus la guitare semble mieux connaitre que quiconque. Son dernier opus, à la fois bref et incandescent, appartient sans conteste à la veine... Lire la critique de L'Ombre des femmes

8 4
Avatar Patrick Braganti
9
Patrick Braganti ·
La lumière des femmes

Je ne suis pas vraiment fan de Garrel, certains de ses films m’insupportent viscéralement, d'autres me troublent profondément. "L'Ombre des Femmes" m'a d'abord intrigué par son sujet éminemment "rohmerien" : l'éternel marivaudage, les pitoyables illusions des hommes face à des femmes qui les dominent de la tête et des épaules, la cruauté des mensonges qui ne tiennent... Lire l'avis à propos de L'Ombre des femmes

2
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·
Les résistants de l’amour.

C’est le plus beau Garrel depuis La frontière de l’aube. Celui qui semble le plus en phase avec son désir d’épure, qu’il tisse dorénavant de film en film, variant à peine les motifs, les plans, l’énergie mais suffisamment pour ne pas refaire le même film que précédemment. Malgré quelques embardées couleur Garrel semble revenir définitivement au noir et blanc, qui à l’image du film n’avait... Lire l'avis à propos de L'Ombre des femmes

3 2
Avatar JanosValuska
7
JanosValuska ·
Critique de L'Ombre des femmes par Teklow13

Le nouveau Garrel est touchant par sa modestie, durée réduite à 1h13, choix d’un noir et blanc à la fois rugueux et raffiné, narration et intrigue réduite au minimum, une histoire de couple, une histoire d’amour. Une histoire d’amour à la temporalité pas vraiment établie, coincée dans un espace-temps entre les 60’s de la Nouvelle Vague et aujourd’hui. Le cinéaste va à l’essentiel et cette... Lire la critique de L'Ombre des femmes

5 1
Avatar Teklow13
7
Teklow13 ·
Toutes les critiques du film L'Ombre des femmes (39)
Bande-annonce
L'Ombre des femmes
Vous pourriez également aimer...