Sudistes et nordistes

Avis sur L'Or et l'Amour

Avatar 6nezfil
Critique publiée par le

Ne jamais oublier que Jacques Tourneur était (aussi) un grand réalisateur de westerns. Sec et sombre, celui-ci ne se distingue pas par son triangle amoureux (Ruth Roman vainqueur pas K.O de Virgiana Mayo, un brin apathique) mais par son climat de pré-guerre civile entre sudistes et nordistes dans une petite ville du Colorado. Et par le personnage énigmatique d'anti-héros de Robert Stack, cupide et cynique. Tour à tour nerveux et lymphatique, le film manque de grands espaces pour pouvoir être considéré comme un grand Tourneur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 136 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de 6nezfil L'Or et l'Amour