There will be love

Avis sur L'Or noir de l'Oklahoma

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Troisième film que je vois de ce réalisateur et je découvre qu'il a plein de choses à dire, ce qui fait plaisir. Surtout qu'il ne sacrifie pas sa narration au détriment d'un discours profond.

Le scénario est aussi simple que bien construit. L'on retiendra surtout le travail des personnages, depuis Léna, jeune femme au passé trouble qui tente de s'affirmer dans ce monde macho, jusqu'au terrible Hellman qui porte très bien son nom puisqu'il s'avère être un sale fumier prêt à tout pour remplir son contrat. Et entre ces deux extrêmes, un père qui cherche la rédemption et un pauvre type qui va découvrir qu'avoir des convictions, ça peut faire mal, mais ça donne aussi un sens à la vie.

Le film comporte de très belles scènes et alterne les tons : tantôt plus dramatique, tantôt plus comique pour laisser place à un final un peu plus explosif. Le tout reste homogène, cohérent, logique. Je redoutais que l'on sombre dans le misérabilisme avec une telle héroïne, mais tr§ès vite, Kramer désamorce cette idée en amenant justement de l'humour, un vrai travail sur les personnages et les conflits qu'ils doivent endurer.

Visuellement, c'est très simplement filmé, comme un vieux western. Quelques plans plus travaillés, esthétiquement parlant, émergent de temps à autre, mais globalement, la caméra reste au service de l'histoire, sans chercher d'artifice visuel. Cela donne un rythme posé et de longs plans séquences durant lesquels les acteurs auront l'opportunité de montrer leur talent.

Bref, un film très divertissant, bien foutu, et qui, je trouve, complémente le film de Anderson.

Bonus : http://image.noelshack.com/fichiers/2015/51/1450428060-oklahoma-crude.jpg

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 528 fois
5 apprécient

Autres actions de Fatpooper L'Or noir de l'Oklahoma