Le passé colonial anglais

Avis sur L'Ultime Attaque

Avatar Ugly
Critique publiée par le

Les Anglais aiment s'intéresser à leur passé colonial, raviver le faste de l'Empire Britannique, comme on l'a vu dans plusieurs autres films comme les 3 lanciers du Bengale, la Charge de la brigade légère, Gunga Din ou Lawrence d'Arabie... et dans le cas présent non sans un certain masochisme et pas mal de courage, car le film relate la plus grande défaite qu'une armée occidentale ait pu subir face à un ennemi autochtone, celle d'Isandhlwana, survenue le même jour peu avant l'affrontement de Rorke's Drift en 1879 ; cet événement a fait l'objet du film Zoulou de Cy Endfield en 1964, réalisateur anglais qu'on retrouve ici crédité comme scénariste, autant dire qu'il connait la question, et d'ailleurs son film était largement supérieur à celui-ci qui ne m'avait pas ennuyé mais disons, laissé assez indifférent lors d'un premier visionnage. L'Ultime attaque (malgré son titre français racoleur) est en quelque sorte le prélude de Zoulou.
Peut-être élèverai-je ma note, je ne sais pas trop... il y a dans ce film un peu trop de discours sans trop d'intérêt qui noient un peu certains dialogues qui eux sont importants pour comprendre cette défaite britannique. En fait, comme dans tous les pays où ils ont mis les pieds en essayant d'imposer à des peuples autochtones leur domination, les Anglais n'ont reçu ici que la monnaie de leur pièce, car ils ont toujours été imbus d'eux-mêmes, arrogants et sans respect pour les peuples qu'ils ont conquis. Et ici, ils projetaient d'annexer le territoire zoulou en croyant à une victoire facile sur un peuple indigène armé de sagaies et de boucliers en osier, mais leur arrogance et leur orgueil leur ont coûté cette défaite car ils ont carrément sous-estimé l'adversaire, on voit quand même dans ce film quelques indices révélateurs à ce sujet, tels que l'incompétence de certains officiers, de mesquines rivalités et des erreurs de stratégie.
Dans la profondeur, je reste un peu hésitant, mais techniquement, l'ensemble est parfait, les scènes de bataille sont bien réglées, la mise en scène est grandiose et le casting est très solide ; dominé par 2 stars, on y trouve essentiellement des acteurs anglais comme Simon Ward, Peter Vaughan, Denholm Elliott, Nigel Davenport, John Mills ou le débutant Bob Hoskins... Ce qui est amusant c'est de voir ce casting british dans une production américaine, d'où la présence du seul Américain : Burt Lancaster qui ne me parait pas vraiment crédible en officier anglais. Mais je ne serais pas trop dur avec ce film, il a le mérite de nous montrer le ridicule de l'armée britannique et sa stratégie de soldats de plomb, et finalement, on passe un moment non dénué d'intérêt.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 326 fois
2 apprécient

Ugly a ajouté ce film à 6 listes L'Ultime Attaque

Autres actions de Ugly L'Ultime Attaque