👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

L'amour résumé à une partie de jambes en l'air répétée à l'infini.
Qu'y a t-il d'heureux à se rendre compte que l'amour peut durer plus de 3 ans quand celui-ci est assimilé au vide intersidéral caractérisant la relation entre ces deux énergumènes ? Par pitié.
L'amour résumé à des trips idiots sur des lapins volants dans les jardins de Paris quand on est bourré.
L'idiotie des hommes. L'idiotie des femmes.
Pédant et snob sur la forme, désespérément vide et vulgaire sur le fond.
Le perpétuel prétexte du second degré pour palier à un flot de connerie inarrêtable.
Des dialogues et des blagues salaces à vomir.
Une mise en scène nauséabonde, dénuée de toute personnalité.
Le boboisme parisien exacerbé comme jamais.
Finkielkraut qui débat sur ce qu'est l'amour.
Le grand journal.
L'homosexualité résumée à un cours de surf qui dérape en sodomie, puis en mariage.
Joeystarr, seule bonne prestation du film.
Comme disait Pierrot Le Fou : « Il y eut la civilisation athénienne, il y eut la Renaissance et maintenant on entre dans la civilisation du cul ».
Comme c'est rigolo.
Je pense que c'est la pire déjection cinématographique que j'ai pu voir de ma vie.
Endless_
1
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les plus mauvais films français

il y a 7 ans

25 j'aime

7 commentaires

L'amour dure trois ans
Melly
2

"Oh non pitié!!"

Plus jamais je ne pourrai regarder Beigbeder de la même façon. Pourtant je l’aimais bien, il est sympathique dans l’émission du Cercle sur Canal… Mais là, franchement, rarement un film ne m’aura...

Lire la critique

il y a 9 ans

29 j'aime

7

L'amour dure trois ans
Dipian
2

FLASH INFO SECTE : Le grand CANAL a encore frappé !

Ce film est une horreur et met en exergue cette nomenclatura parisienne et "canalplusienne" qui commence à sérieusement polluer nos écrans, nos oreilles et surtout nos cerveaux. Un film parisien pour...

Lire la critique

il y a 10 ans

29 j'aime

5

L'amour dure trois ans
Endless_
1

Une comédie profondément dramatique

L'amour résumé à une partie de jambes en l'air répétée à l'infini. Qu'y a t-il d'heureux à se rendre compte que l'amour peut durer plus de 3 ans quand celui-ci est assimilé au vide intersidéral...

Lire la critique

il y a 7 ans

25 j'aime

7

Rubber
Endless_
7
Rubber

No reason

Rubber est un film qui marque par le thème qu'il propose, destructeur de conventions, destructeur de prestige auprès d'autres films qui seraient marquants par leur histoire grandiose. Ce thème, c'est...

Lire la critique

il y a 11 ans

39 j'aime

2

Only God Forgives
Endless_
5

"He's not such a good fighter". Hélas, elle a raison...

Étranges sensations en sortant de la salle... La première fut l'impression de sortir d'une grotte après une bonne décennie d'isolation. Enter The Void est le seul film qui me fit également cet effet,...

Lire la critique

il y a 9 ans

27 j'aime

8

L'amour dure trois ans
Endless_
1

Une comédie profondément dramatique

L'amour résumé à une partie de jambes en l'air répétée à l'infini. Qu'y a t-il d'heureux à se rendre compte que l'amour peut durer plus de 3 ans quand celui-ci est assimilé au vide intersidéral...

Lire la critique

il y a 7 ans

25 j'aime

7