Et pourtant j'aime Dante

Avis sur L'amour est un crime parfait

Avatar Aqualudo
Critique publiée par le

J’avais envie d’y croire. La bande-annonce m’avait titillé. Alors j’ai plongé, tout schuss.

J’ai pu lire ici et là que l’ambiance était envoutante, glauque, que ce film des Larieu’s boy était frappé au coin de la classe française, du jeu d’acteur. Que les décors pouvaient avoir quelque chose d’hypnotique, que l’architecture d’un lieu était pour une fois superbement mise en valeur. Il y a de tout ça, sans doute. Certes, les femmes sont sculpturales. C’en est même assez indécent ; Nicky Larson ne tiendrait pas un quart de seconde sans se pendre 18T sur la tête. Certes, je n’ai rien à reprocher à Amalric ni d’ailleurs à aucun des acteurs. Même Maïwen qui me laisse totalement indifférent tire son épingle du jeu, du moins avant le final où j’ai ri.

Alors quel est le problème, docteur ? Oh, très simple. On s’emmerde. La relation sœur frère se veut très malsaine, ce prof de littérature queutard de première doit être la source d’un épais mystère, tout doit sentir le sexe, le souffre, l’obscénité … oui mais on s’emmerde.

Je n’ai rien contre la lenteur ; j’ai beaucoup aimé Michael Kohlhaas. Ici cette dernière est mise au service d’une histoire à laquelle on ne croit pas, de personnage pour lesquels on ne peut éprouver la moindre empathie. C’est froid, esthétique, assez superficiellement intellectuel. L’enchaînement de l’intrigue fini même par devenir idiot avec un twist final qui se veut percutant au possible. Voilà, je tiens le cœur du problème : rien n’est crédible dans ce film qui vire à l’exercice de style. Reste donc des paires de seins incroyables, de la neige, des citations de Dante et Bunuel. Pas assez pour m’emporter après une journée de travail.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 237 fois
1 apprécie

Aqualudo a ajouté ce film à 1 liste L'amour est un crime parfait

Autres actions de Aqualudo L'amour est un crime parfait