La Cinquième Vague, ou l'énième film typé Hunger Games

Avis sur La 5ème Vague

Avatar Chasuke
Critique publiée par le

Hunger Games, Divergente, Le Labyrinthe... Autant de films/sagas qui se sont énormément développés ces dernières années avec un succès colossal, et La 5ème Vague, réalisé par J Blakeson, suit la règle. Que peut-on dire de ce dernier film sorti en 2016 sur nos écrans de cinéma ?

Le résumé

Le film a l'avantage d'avoir un synopsis très intéressant. L'humanité fait face à des extra-terrestres et elle est en train d'être décimée par vagues. On va voir le déroulé des 4 premières vagues au début du film, narré par l'héroïne : Cassie qui va chercher son petit frère après l'avoir perdu. Ce dernier est parti avec l'armée dans une base et sa soeur va risquer les dangers pour le retrouver...

Les points négatifs

Il serait difficile de tous les énumérer, mais on va essayer de la faire.Tout d'abord, le film se base sur un scénario et une mise en scène destinée uniquement à son public : les adolescents. On y retrouve en effet tous les différents défauts que l'on peut reprocher aux films du même genre : les acteurs ne sont que des adolescents juste pour faciliter le scénario et la reconnaissance du public en eux. Mais en plus, le film, qui se veut sérieux dans son propos, propose quelques blagues de mauvais goûts assaisonnées de clichés sur les adolescents (si tu es un garçon, tu mates le cul de l'autre...). Mais d'autres clichés habituels reviennent : l'héroïne tombe amoureuse d'un gars, mais au final ce sera un triangle amoureux (par chance on nous réserve ce dernier dans le prochain volet de cette saga...), ponctué par de "très jolis" scènes de sexe ou de massacre suggéré, afin d'affiner le produit final du film et rendre le tout public. Des scènes de bisous viennent également spontanément et sans raisons apparentes, cassant le rythme du film lors de scènes d'actions. Pour continuer, on peut évoquer de très gros placements de produits qui n'étaient pas nécessaires, notamment pour un téléphone mobile. Mais Sony qui fait parti de la réalisation en profite pour vanter ses produits et les vendre au plus jeunes..

Les points positifs

Étonnamment le film évoque diverses choses très intéressantes malgré tout. On nous parle de comment exterminer une espèce, qu'est-ce qu'être humain ou pas (même si la fin disant que nous sommes humains parce qu'on a de l'espoir est très cliché et trop répété depuis un moment)... Cela donne plusieurs fois à réfléchir ! De plus, le film traite d'un sujet très délicat : les enfants soldats. Je n'expliquerai pas en détails le propos du film, où on voit que les enfants sont clairement endoctrinés, mais sachant que c'est assez d'actualité dans le monde depuis plusieurs années, ça permet d'avoir une vision des choses, et d'informer les plus jeunes à une certaine bienveillance, mais encore faut-il avoir bien compris le film... On peut évoquer quelques passages de la bande-son très agréable et faisant penser à la bande-son de The Leftovers, (mais sans jamais l'égaler, et très loin derrière la qualité de cette dernière). Enfin, le début du film est bon. Le générique de début est osé par une mise en scène simple mais classe et marchait d'une manière magnifique ! Puis il y a eu un flashback, où l'héroïne parlait des évènements précédents la 5ème vague, puis lorsque le flash-back s'achève, les bons points se sont retrouvés plus rares malheureusement...

Le scénario, en dents de scie

Pour terminer, l'histoire de ce film, inspiré du livre éponyme, a des hauts et des bas. Comme je le dis précédemment, le début du film est riche, et on est pris dans l'histoire. Puis la suite du film va de révélations en révélations qui sont efficaces. Certes, beaucoup d'évènements du film sont très prévisibles, y compris une des révélations les plus importantes du film, tellement prévisible, et sont placés au même endroit ! Puis passé ces instants c'est l'heure d'un combat entre les méchants et les gentils. Ce n'est pas forcément très original et tombe dans des clichés sur l'amour et l'humanité, mais en faisant des concessions on peut les accepter ! (mais bon le nombre de Deus Ex Machina dans ce film est quand même exceptionnel, sans compter les incohérences et faux raccords....). Donc coussi-coussa.

Conclusion

Pour faire simple, ce film ressemble beaucoup trop à d'autres du même genre et manque donc d'originalité. Cependant quelques petits éléments relèvent le niveau. Mais bon, avouons le, ce film n'est pas exceptionnel et semble être le produit d'une volonté commerciale, juste pour créer une énième saga du genre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 370 fois
Aucun vote pour le moment

Chasuke a ajouté ce film à 1 liste La 5ème Vague

Autres actions de Chasuke La 5ème Vague