Tatum O'Neal : Lady Oscar

Avis sur La Barbe à papa

Avatar Bibilolo01
Critique publiée par le

Alors dans la famille « Films à voir absolument avant de crever », je choisis … Paper Moon !

Bonne pioche.

En deux mots ce film plante son décor durant la grande dépression et raconte l’histoire de Moses, un petit escroc qui, par un concours de circonstances, se retrouve contraint de devoir voyager avec Addie, la fille d'une ancienne conquête; On suit donc les rencontres et les deboires de ces deux personnages avec en toile de fond l’Amérique des année 30.
Tatum O'Neal est simplement remarquable, dans son rôle de la petite fille/adulte, si jeune et pourtant déjà endurcie par la vie, qui fume clope sur clope, manipule et mène par le bout du nez son nouveau père qui, immature au possible, trouve tout à fait normal de la laisser fumer ou de la mêler à ses arnaques, et c'est cette inversion des rapports qui crée cet humour discret et constant bien propre à cette œuvre. Oeuvre qui repose en grande partie sur l'alchimie de ce tandem atypique, j'ai rarement vu un duo fonctionner aussi bien à l’écran.

Bogdanovich réussi à osciller entre comédie et comédie dramatique sans jamais vraiment choisir son camp, le film fait fait rire sans tomber dans le burlesque et est touchant sans tomber dans le mélancolique et c'est tout ce subtil dosage qui créer, à mon sens, cette atmosphère si particulière.
Quasiment tous les personnage sont caricaturaux et exécrable au possible, on passe de la strip teaseuses cupide au sheriff pourri en passant par le trafiquant d'alcool et les culs terreux de l’Amérique profonde … et pourtant le rendu final est véritablement touchant et poétique.

Paper Moon est à la fois, un hommage au vieil Hollywood avec les codes du nouveau, un mélange des genre, un road movie poétique, une fable sociale, une oeuvre inclassable... et je pourrais continuer un moment mais je vais essayer d’abréger...

Ce film, même si il a permis à la jeune O'Neal d'obtenir son oscar (mérité), est à mon sens trop méconnu et mériterait qu'on s'y reinteresse; C'est le genre d'oeuvre devant laquelle on ressort forcement avec le sourire aux lèvres donc si vous ne l'avez pas vu et que vous aimez sourire : foncez ! ( Et si vous n'aimez pas sourire c'est que vous êtes un con, donc n'y allez pas, vous allez vous faire chier )

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 469 fois
2 apprécient

Autres actions de Bibilolo01 La Barbe à papa