TOUT ÇA POUR ÇA !

Avis sur La Belle Époque

Avatar trust_me
Critique publiée par le (modifiée le )

Monsieur et Madame Adelman était le premier film en tant que réalisateur de Nicolas Bedos, un film brillant, subtil, intelligent très proche des très bons films de Woody Allen... La nostalgie, le temps qui passe ont l'air d'être les sujets de prédilection du réalisateur. Donc son premier film est formidable. Mais avec la belle époque, le miracle n'a pas eu lieu une deuxième fois et on peut se demander pourquoi Nicolas Bedos a-t-il cédé à la facilité.

La belle époque dont l'idée est intéressante sur le papier ne se donne pas les moyens de ses ambitions. Je viens de voir ce film en avant-première à l'UGC Normandie, une avant-première programmée et retransmise depuis Nice dans 237 salles de france. Pour tuer un film moyen il n'y a pas mieux. Car le bouche-à-oreille sur ce film sera peut-être mauvais... Cela dit Nicolas Bedos a tous les médias de son côté sauf Libé... Bref, cette comédie ne démarre jamais tout au long des deux heures que dure le film. D'ailleurs les spectateurs ne semblent pas vraiment s'amuser dans la salle. Alors pourquoi ? tout simplement parce que lorsque l'on souhaite entraîner un spectateur dans un voyage temporel il faut remplir le film de magie et toutes les erreurs du film et de sa mise en scène tient dans ce mot de deux syllabes il n'y a pas de MA-GIE. Nicolas Bedos a juste fait un making-off de son film dans le film. Et tout le talent de Daniel Auteuil, Fanny Ardant, Doria Tillier, Guillaume Canet ni pourront rien. Les Voyageurs du temps, la start-up de mises en scène tenue par Antoine (Guillaume Canet) est un truc un peu bizarre qui peut vous trimballer ou vous voulez, le temps que voulez si vous avez du fric... Daniel Auteuil dessinateur de bande dessinée vieillissant, déteste l’époque actuelle, et se réfugie dans un cynisme désabusé et quand on lui offre son voyage dans le temps, il choisit l'année 1974, l'année ou il croise le regard de la femme de sa vie. Mais la mise en scène dans la mise en scène de Nicolas Bedos est brouillonne et confuse. Chacun des acteurs fait son numéro, mais il n'y a pas de lien entre eux. On est vraiment paumé. Ce film c'est du Truman Show (Film incroyable de Peter Weir) raté à la française ou les caméras ne sont pas planqué ou les décors étriqués sont en carton pâte... rien n'est vraiment subtile.

On aurait aimé quitter la salle en se demandant mais comment il a fait ça, avec des larmes plein les yeux parce qu'il nous aurait rappelé plein de bons souvenirs mais on quitte la projection en se disant tout ça pour ça.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1782 fois
3 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de trust_me La Belle Époque