“Amoureux de ma femme”

Avis sur La Belle Époque

Avatar CineFiliK
Critique publiée par le

Usé par le temps, le couple déchiré Victor et Marianne se sépare. Et s’il était possible de tout recommencer ? Grâce à une société du spectacle, l’homme esseulé renoue avec le jeunot qu’il était en 1974 pour mieux rejouer leur première rencontre.

Elle ne supporte plus son côté rétrograde, passéiste, fossilisé : « Dormir à tes côtés me donne l’impression de vieillir plus vite ! ». Lui ne saisit rien à sa passion pour les nouvelles technologies frigides. Et la tendresse ? Bordel ! Décidément, ils ne se comprennent pas, cohabitant déjà dans deux époques différentes. A se demander si la machinerie lourde du voyage dans le temps était dès lors nécessaire…

On reconnaît sans mal la plume acérée de l’auteur à l’humour si corrosif. Les mots méchants affluent mais se noient dans un torrent de scènes courtes et épileptiques. Dans le doute, Nicolas Bedos en fait toujours trop. Que d’artifices pour dire « Je t’aime » à son père et à son égérie, Doria la piquante exploratrice ! Chemises à fleurs, pattes d’éléphant et cheveux longs charmeront surtout ceux qui les ont portés. Et c’est dans les regards embués de Fanny Ardant et de Daniel Auteuil que l’on touchera, enfin émus, à l’authentique. Qu’est-ce qu’il m’arrive aujourd’hui je suis amoureux de ma femme.

6.5/10
twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 219 fois
2 apprécient

Autres actions de CineFiliK La Belle Époque