👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Disney n'est pourtant pas si bête.
Le livre de la jungle avait su surprendre, s'approprier l'histoire, et relevait d'une adaptation au sens propre.
Pour La belle et la bête, nous savions d'emblée que ca serait la copie conforme à l'original, où on reconnaissait chaque plan, chaque réplique, chaque note de mélodie. Tant mieux, ce dessin animé est un véritable chef-d'oeuvre intemporel !
Je ne passerais pas en revue tous les défauts que vous avez dû voir et revoir, mais c'est un échec total.
Pour commencer, ca me fait mal de le dire, mais Emma Watson est scandaleusement nulle. A t'elle été mal dirigée ou ne croyait elle pas en ce qu'elle faisait ? Elle a réussi en tout cas à transformer belle, jeune femme rêveuse qui cherche sa place à la pimbêche
Dès la scène de la première chanson (Bonjour au village) on sent arriver le traquenard.
On se fiche des rimes, des mesures, des pieds, de tout !!!
Et le peu de changement de paroles décrédibilise le propos. "Je veux vivre autre chose que cette vie" devient "je veux vivre mes rêves".
Factuel ? Non, c'est le moment où Disney vous fait savoir que cette adaptation vise un public très très large et abandonne toute ambition de conquérir des spectateurs avec de vraies attentes pour priviligier les petites filles décérébrées.
Et là roue est lancée. Le père de Belle n'est plus un savant fou vieux et attachant, mais un artisan qui se perdra au marché. La scène où celui ci va cueillir la rose est extrêmement énervante.
Plutôt que laisser un silence, non, comblons le vide ! Faisons parler le père au cheval pendant 1 minute, répétant qu'il cueille cette rose pour Belle comme il lui avait promit... il y a " minutes. Sait on jamais, les gens sont bêtes, il faut tout leur rappeler.
Et l'arrivée de la bête est un flop total... Mince, le dessin animé était plus effrayant sur tous les points...
La confrontation entre la belle et la bête au cachot tombe comme un cheveux sur la soupe. Emma Watson confirme à quel point elle est vide, et on réalise que la bête est une animation CGI bien dégueulasse. Belle n'a pas du tout peur ne semble pas attristée, aucune dramaturgie.
Mais heureusement, elle se rendra compte que son oppresseur n'est pas celui qu'elle croyait lorsqu'il lui dit qu'il avait lu Roméo et Juliette. N'oublions pas, le public est bête, les références doivent être évidentes.
Et ce sera ce schéma jusqu'à la fin. Belle rit comme une pouffe lorsque la Bête lui dit qu'il n'avait pas lu tous les livres de sa collections, "Certains sont en Grec", les chansons sont toujours un supplice à écouter, rien ne rentre, que ça soit "Il y a quelque chose", "Histoire éternelle", mais aussi "C'est la fête".
Affligeant que cette dernière soit aussi râtée lorsque l'original était le clou du spectacle. J'ai passé cette chanson à essayer de la fredonner, mais impossible avec des chanteurs qui ne connaissent pas la notion de tempo. Les chœurs n'arrivent jamais, ça ne décolle pas, le cabaret est devenu un spectacle de rue.
On finira par s'enfoncer dans son siège lorsque la bête s'invente une nouvelle chanson, "Je l'attendrais jusqu'à ma mort". Là où un silence de 5 secondes et un soupir suffisait dans l'original, non, IL FAUT COMBLER. Instant émo complaisant.
On ne va pas refaire tout le film, c'est de simplement de très mauvais goût.
Si je n'ai pas mis un zéro parfait, c'est parce qu'il y a une équipe technique de haut vol derrière, notamment pour les sublimes décors, que Gaston est celui qui a su me faire rire, et que la scène de pétrification finale des objets est un ajout intéressante.
Mais je me demande encore... Disney n'est pas si bête ! Certes depuis il y a eu un grand nettoyage à coup de licenciement depuis des années aux directions artistiques, mais quand même, il me paraît évident que lors de leur visionnage, il était impossible de dire que c'était une opération réussie !
Voudrait ils ne pas faire de l'ombre au dessin animé original qu'ils continuent à vendre 17 euros le dvd ? Est ce un aveux de leur incapacité à redorer leur blason ?
Si l'original reste éternel, sa réadaptation ne mérite même pas qu'on le télécharge illégalement.

QuentinSupertra
3
Écrit par

il y a 5 ans

1 j'aime

La Belle et la Bête
Behind_the_Mask
6

Remake, magie et embonpoint

Chacun a sa petite opinion sur cette série de remake live entamée par la souris aux grandes oreilles. Si vous me lisez régulièrement, vous savez ce que pense le masqué, qui a pu certainement paraître...

Lire la critique

il y a 5 ans

45 j'aime

9

La Belle et la Bête
Tonto
6

Bis repetita placent. Quoique...

Bon, d'habitude, je résume l'histoire, mais là, je crois que je peux vous l'épargner, vous auriez l'impression que je vous prend pour des incultes... Là voilà donc, la fameuse adaptation de La Belle...

Lire la critique

il y a 5 ans

41 j'aime

9

La Belle et la Bête
Sullyv4ռ
7

L'Histoire n'est pas ternie, elle est Éternelle...

La Belle et la Bête version 2017 était un des films que j'attendais le plus, j'en avais pas d'attentes spéciales je voulais qu'il rende hommage au chef d'œuvre de 1991. Et je dois dire que dans...

Lire la critique

il y a 5 ans

28 j'aime

9

Fullmetal Alchemist
QuentinSupertra
3

ATTENTION A NE PAS CONFONDRE

Attention, deux séries d'adaptation du manga FullMetal Alchemist ! Seule la série Fullmetal Alchemist BROTHERHOOD suit le manga fidèlement et est à mon sens de qualité. Pourquoi 2 séries à un...

Lire la critique

il y a 7 ans

8 j'aime

5

10 Cloverfield Lane
QuentinSupertra
9

De la confiture pour des cochons...

Lundi 21 Mars, comme d'habitude on réagi en retard pour le printemps du cinéma, comme d'habitude la grille de choix est assez pauvres lorsque l'on n'habite pas une grosse ville... The revenant,...

Lire la critique

il y a 6 ans

4 j'aime

6

Batman v Superman : L'Aube de la Justice
QuentinSupertra
9

DC > Marvel

Que j'ai attendu ce film... Que j'ai redouté le pire... Snyder qui nous dit que la WB a fait des retouches de dernière minute sans lui suite aux essais sur cobayes peu concluants, cette dernière qui...

Lire la critique

il y a 6 ans

2 j'aime

4