Affiche La Bonne Épouse

Critiques de La Bonne Épouse

Film de (2020)

Critique de La Bonne Épouse par Gérard_Rocher

Nous voici projetés en 1967 dans une grande demeure de Boersch en Alsace servant d'institution ménagère pour jeunes filles. L'établissement est géré de façon bizarre par Robert Van der Beck, directeur et trésorier. Il est assisté de son épouse Paulette, l'enseignante, Gilberte, la sœur de... Lire la critique de La Bonne Épouse

27 16
Avatar Gérard_Rocher
7
Gérard_Rocher ·

Pilier 1

Le film avait plein d'arguments : Juliette Binoche - Noémie Lvovsky - Yolande Moreau- Edouard Baer - Rapidement Berléand, l'évolution du rôle de la femme, la veille de 68, l'homosexualité , le refus du mariage, une pêche à tous les clichés en vigueur à l'époque... Le sujet principal est survolé. Tout est survolé. Tout est surjoué, caricaturé. Ai cependant passé un bon moment avec... Lire la critique de La Bonne Épouse

18 1
Avatar Adagiooo
4
Adagiooo ·

La bonne épouse rate son plat

La bonne épouse est pour moi un résultat vraiment décevant. La bande-annonce promet une comédie qui tire vers la satire, le sujet du film étant les écoles ménagères dans les années 60, juste avant mai 68, et donc avec un fort potentiel. On s’attendait donc à une critique mordante. Mais il n’en ai rien. Déjà, le ton du film n’est pas franchement comique, avec parfois une étrange... Lire l'avis à propos de La Bonne Épouse

10 1
Avatar Alice Perron
3
Alice Perron ·

Devenir une bonne ménagère

Si on oublie les un peu lourdes ficelles scénaristiques qui permettent au réalisateur d’amener ses personnages où il veut, le film est plaisant, car les personnages sont incarnés par d’excellents comédiens, Juliette Binoche, Edouard Baer, Yolande Moreau, Noémie Lvovsky. Les jeunes filles de l’école sont aussi très bien dirigées, pas de fausse note de ce côté-là. Alors oui, tout de... Lire la critique de La Bonne Épouse

15 11
Avatar socrate
6
socrate ·

La Bonne et plouf...

Martin Provost s'est évertué à donner une place importante à la femme dans sa filmographie. Césarisé en 2008 pour Séraphine, déjà porté par la césarisée Yolande Moreau, qui nous contait l'histoire de la peintre autodidacte Séraphine de Senlis (en offrant à l'actrice un autre rôle de femme qui décide de reprendre sa vie en main dans Où va la... Lire la critique de La Bonne Épouse

10 1
Avatar QuentinBombarde
6
QuentinBombarde ·

Les 7 piliers de la parfaite ménagère

Nous sommes en Alsace, à l’École ménagère Van Der Beck, au cours de l’année scolaire 1967-1968. Dirigée par M. et Mme Van Der Beck (François Berléand et Juliette Binoche), l’école entretient un certain prestige en accueillant ses élèves dans une sorte de maison de maître en pleine campagne, avec un intérieur assez luxueux pour la principale salle de cours.... Lire la critique de La Bonne Épouse

20 16
Avatar Electron
6
Electron ·

Cousu de fil blanc mais à voir&surtout à savoir: des "Talibans" soft régnaient en France? #Emprise

(Désordre de garçon de premières remarques fainéantes sans ordre et rangement. D'autant que j'avais des problèmes techniques lors de sa 1e publication). ____Chemise pliée: Je ne pensais pas qu'une chemise pliée m'émouvrait un jour autant. Elle m'a rappelé ma mamie. (La même semaine d'ailleurs une chemise très bien pliée m'avait, elle, fait éclater de rire dans Lire l'avis à propos de La Bonne Épouse

12 9
Avatar PierreAmo
7
PierreAmo ·

« La bonne épouse, c’est fini !!! »

De film en film, Martin Provost n’a de cesse d’affirmer son féminisme, sous la forme d’un engagement qui n’a rien de vindicatif et encore moins de punitif, mais qui prend plutôt les allures d’un questionnement poussé toujours un peu plus loin, autour de figures féminines résolument hors-normes ; un trait que ses héroïnes partagent toutes, d’une manière ou d’une autre. Le titre promu... Lire la critique de La Bonne Épouse

13 7
Avatar Anne Schneider
8
Anne Schneider ·

Un seppuku de légende

Je suis sorti choqué. Presque hagard. Comme quelqu’un qui assisterait à un discours qui tient la route, mais qui se ferait cracher à la tronche à la dernière minute. Le film traite du féminisme avec une certaine subtilité, mais tous les boulons sautent sur le finish. Sur les 30 dernières secondes, on se prend des salves d’idéologie au mortier qui feraient pâlir de jalousie le scénariste des... Lire l'avis à propos de La Bonne Épouse

7 3
Avatar GabrielFouquet
4
GabrielFouquet ·

Trois femmes

L’intérêt principal à trouver à La Bonne épouse, ce sont justement ses trois femmes principales, campées par trois excellentes actrices, mention spéciale à Noémie Lvovsky et Yolande Moreau comme absorbées par leur personnage aussi attachant qu’excentrique. Car il faut bien reconnaître qu’il n’y a pas beaucoup de cinéma là-dedans, que la mise en scène montre ce qu’il y a à montrer... Lire la critique de La Bonne Épouse

6
Avatar Fêtons_le_cinéma
5
Fêtons_le_cinéma ·