Le film avait plein d'arguments : Juliette Binoche - Noémie Lvovsky - Yolande Moreau- Edouard Baer - Rapidement Berléand, l'évolution du rôle de la femme, la veille de 68, l'homosexualité , le refus du mariage, une pêche à tous les clichés en vigueur à l'époque...


Le sujet principal est survolé. Tout est survolé. Tout est surjoué, caricaturé.
Ai cependant passé un bon moment avec Noémie Lvosky qui a du kiffer son rôle de bonne soeur perchée tant il est absurde et excellent à la fois.
Yolande Moreau, évaporée, gentille, nunuche, tendre, Binoche qui a des airs de Valérie Kersanti dans Scènes de Ménage et qui en fait des caisses...
Les petites pensionnaires de l'école qui ne sont pas si malheureuses.
La prise de conscience de la condition de femme via les retrouvailles avec l'amour retrouvé...dommage, il aurait été tellement plus plaisant que la prise de conscience se fasse autrement qu'à cause d'une personne tierce...
Beaucoup d'idées, mais on accouche un peu d'une souris. Et la fin, l'apothéose...aux portes de Mai 68, le pensionnat se dirige vers Paris et se retrouve à chanter à travers champs, comme sorti d'une comédie musicale.
On rit quand même, sans comprendre la finalité...et le rideau tombe, aussi brutalement qu'il avait été levé.

Adagiooo
4
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste 20/20 J'te fais pas de dessin

Le 27 juin 2020

22 j'aime

1 commentaire

La Bonne Épouse
Adagiooo
4

Pilier 1

Le film avait plein d'arguments : Juliette Binoche - Noémie Lvovsky - Yolande Moreau- Edouard Baer - Rapidement Berléand, l'évolution du rôle de la femme, la veille de 68, l'homosexualité , le refus...

il y a 2 ans

22 j'aime

1

La Bonne Épouse
Electron
6

Les 7 piliers de la parfaite ménagère

Nous sommes en Alsace, à l’École ménagère Van Der Beck, au cours de l’année scolaire 1967-1968. Dirigée par M. et Mme Van Der Beck (François Berléand et Juliette Binoche), l’école entretient un...

il y a 3 ans

21 j'aime

19

La Bonne Épouse
socrate
6

Devenir une bonne ménagère

Si on oublie les un peu lourdes ficelles scénaristiques qui permettent au réalisateur d’amener ses personnages où il veut, le film est plaisant, car les personnages sont incarnés par d’excellents...

il y a 2 ans

15 j'aime

11

Coupez !
Adagiooo
6
Coupez !

Coupez!

Tout commence par une histoire de zombies, de gens qui crient, de faux sang, de réalisateur imbuvable, d'acteurs un peu perchés ou détachés de l'horreur dans laquelle ils tournent.. et puis on...

il y a 7 mois

12 j'aime

Une rencontre
Adagiooo
7

Je nous préfère l'éternité.

Pierre rencontre Elsa dans une soirée organisée par un ami commun. Coup de foudre brutal. Complicité immédiate. Mais Pierre est marié depuis 15 ans, aime sa femme et ne cherche pas à briser son...

il y a 8 ans

10 j'aime

Fête de famille
Adagiooo
6

Famille, je vous hais !

Un film qu'on va adorer détester...tant tour à tour les personnages sont aussi horripilants qu'agaçants. C'est l'anniversaire d'Andrea/Catherine Deneuve et pour l'évènement, toute la famille est au...

il y a 3 ans

7 j'aime

1