Affiche La Charge de la 8e brigade

La Charge de la 8e brigade

(1964)

A Distant Trumpet

12345678910
Quand ?
6.7
  1. 1
  2. 0
  3. 0
  4. 5
  5. 11
  6. 46
  7. 32
  8. 15
  9. 3
  10. 3
  • 116
  • 5
  • 50

Matt Hazard est un lieutenant de l'armée américaine réaffecté dans l'Arizona. Les missions ne tardent pas à tomber pour lui car les soldats sont en guerre avec la tribu d'indiens voisine, dont le chef est War Eagle. Matt va tenter d'apaiser les tensions entre les clans. Parallèlement, il fait la...

Casting : acteurs principauxLa Charge de la 8e brigade
Casting complet du film La Charge de la 8e brigade
Match des critiques
les meilleurs avis
La Charge de la 8e brigade
VS
L'épilogue de Raoul Walsh

Et voilà, toute bonne chose a une fin. Après pas moins d'un demi siècle dans l'industrie cinématographique, la vieux roublard Raoul Walsh prend sa retraite en laissant derrière lui cette ultime œuvre, celle qui conclura une filmographie incroyablement variée, La charge de la 8ème brigade. C'est dans un genre qu'il affectionne particulièrement que Walsh décide de déposer sa signature. Ce western de cavalerie qui raconte l'histoire de Matt...

15 2
Avatar Nicolas Villemagne
4
Nicolas Villemagne
Le western nanarnesque.

Avant tout, je remets les choses dans leur contexte, j'ai vu ce film en "ouverture" (c'est le premier film que j'ai vu lors de cette édition) du Festival du Film de La Rochelle. Si je mes ouverture entre parenthèse c'est que je ne suis pas allé au vrai film d'ouverture du festival et que celui-ci était le premier film que je suis allé voir du festoche, il y a maintenant deux ans. Si j'écris cette critique aujourd'hui, c'est parce que je suis encore aujourd'hui hanté par ce... Lire la critique de La Charge de la 8e brigade

3 10
Critiques : avis d'internautes (7)
La Charge de la 8e brigade
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Indiens et tuniques bleues

Les notes de ce western ne sont pas terribles, et je le déplore, car je le trouve au contraire très intéressant, surtout de la part d'un vieux routier comme Raoul Walsh qui a donné au genre de belles pages. Il situe son action en pleine guerre indienne, et d'emblée, dès le début du film, on ressent le racisme indien de la part de certains soldats, le film s'inscrit donc dans ce qu'on a appelé... Lire la critique de La Charge de la 8e brigade

7
Avatar Ugly
8
Ugly ·
LA CHARGE DE LA 8EME BRIGADE de Raoul Walsh

Dernier film de Raoul Walsh et donc ultime western dont il fut un des grands réalisateurs du genre, « La piste des géants » (« The big trail« ) (1930), « La charge fantastique » (« They died with their boots on« ) (1941), « La rivière d’argent » (« Silver river« ) (1948), « Les implacables » (« The tall men« ) (1955), cette ultime charge ne sera pas la plus mémorable, malgré quelques qualités.... Lire la critique de La Charge de la 8e brigade

2
Avatar littlebigxav
6
littlebigxav ·
Découverte
Ce n'est qu'un au revoir

Pour son dernier film, Raoul Walsh signe un beau western, faisant ressortir des couleurs de grande qualité, tout en refusant systématiquement le manichéisme. L'ensemble est d'une grande sobriété, mais c'est "classicisme" dans le bon sens du terme, celui que l'on aime voir signé par ces grands cinéastes dont Walsh faisait assurément partie. Et même si les interprètes ne font pas oublier John... Lire la critique de La Charge de la 8e brigade

Avatar Caine78
7
Caine78 ·
Croule Raoul

Dernier film du grand Walsh, la Charge de la 8e brigade sent pas mal le sapin. La faute principalement aux acteurs incapables de s'en sortir dès que les dialogues durent plus de trente secondes, vraiment gênant. Par contre, en ce qui concerne les scènes d'action, l'ancêtre fait encore des miracles. Film pro-indiens, époque oblige, la singularité de ce western tient dans la psychologie du... Lire l'avis à propos de La Charge de la 8e brigade

1 4
Avatar Pruneau
6
Pruneau ·
Les Deux tours...

Nous avons gagné la bataille, mais pas la guerre.... Bataille d'une bonne grosse quinzaine de minutes qui constitue le clou du film. Des centaines de figurants défilent à l'écran et s'entretuent, sur un mode classique des années 40 (=guerres épiques contre les indiens), MAIS dans un format méga large des années 60, et pis avec des dialogues un peu plus posés, qui se veulent "psychologiques"... Lire l'avis à propos de La Charge de la 8e brigade

Avatar SylentWolf
6
SylentWolf ·
Toutes les critiques du film La Charge de la 8e brigade (7)
Vous pourriez également aimer...