Et vous, comment auriez-vous réagi ?

Avis sur La Chasse

Avatar someonebetter
Critique publiée par le

Claque simple et efficace.
Il est évident qu'un film traitant d'un tel sujet, intrigue et demande à être vu. Etre du côté de l'accusé n'est certes pas une nouveauté, mais lorsqu'il s'agit de pédophilie, la prise de risque est démultipliée. Il est bien là un acte que personne n'oserait cautionner de part sa gravité et l'irréversibilité des conséquences sur les victimes. Mais l'innocence de l'homme est affirmée dés le début. Le spectateur ne peut que compatir et s'énerver de l'injustice que subit Lucas, qui a déjà son quota de points de compassion (divorcé, quelque peu solitaire et père relégué à l'arrière plan). La contamination de cette communauté par la rumeur ne fait qu'accentuer cette vague d'indignation que j'ai particulièrement ressentie tout au long de mon visionnage. L'acharnement et l'accablement sur Mads Mikkelsen (absolument incroyable évidemment) ne sont que le reflet de ce que nous aurions été capable de faire. Du début à la fin, le film est humble car vrai et sans excès mais particulièrement poignant. La justesse du jeu des acteurs et la progression du long métrage permettent de retranscrire fidèlement la complexité d'une telle situation. Bien que partie prenante pour Lukas, force est de constater que nous pourrions tout à fait être ces hommes et ces femmes qui, par peur et méfiance, préfèrent adopter un comportement identique à celui des voisins, plutôt que de chercher à comprendre. Pas toujours intelligent, cela n'est plus à prouver.

Le film m'a vraiment fait réfléchir quant à mes réactions et mes préjugés. Bien entendu, il serait tellement plus simple de défendre un homme en étant convaincu de son innocence. Je suis la première à m'offusquer et à m'indigner lorsque des personnes sont accusées pour ce genre d'affaires et qu'elles sont relâchées quelques jours plus tard. Mais il s'agit là de la destruction d'une vie. On ne peut condamner quelqu'un avec pour seul motif la peur. Ne devrions-nous pas laisser le bénéfice du doute de temps en temps ? Lorsque la situation nous dépasse ? Ou lorsque nous ne sommes en possession que des informations que l'on a bien voulu nous donner ?
Car bien qu'une année se soit écoulée et que la vie semble avoir repris son cours, la scène finale ne fait que confirmer ce que nous pensions. La rancune est tenace, et rien ne pourra redevenir comme avant, mais cela, nous nous en doutions.
Et s'il fallait retenir une chose de ce film ce serait que, membres dévoué(e)s, LE MANICHÉISME EST À PROSCRIRE.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 167 fois
3 apprécient

Autres actions de someonebetter La Chasse