Avis sur

La Chasse par Silentum

Avatar Silentum
Critique publiée par le

La chasse, voilà un film que je n’aurais sans doute pas vu si je n’étais tombé sur une critique très favorable d’un de mes éclaireurs (oui Ludo c’est de toi dont je parle ^^). Le sujet est assez dur : non pas la pédophilie mais l’effet d’entraînement et la rumeur au sein d’un groupe. Et encore… pas tout-à-fait, enfin je préciserai ma pensée plus loin.

Le film suit donc Lucas, incarné par un Mads Mikkelsen tout en retenue, qui est en délicatesse avec son ex-femme pour la garde de son fils mais réussit quand même à se reconstruire, trouver une nouvelle petite amie, un nouveau travail en maternelle. Mais voilà, un mensonge d’une petite fille légèrement déboussolée par une phrase qu’elle aura entendue peu avant, va transformer la vie de la bourgade en drame…

Enfin pour tout dire, contrairement à ce que l’on pourrait penser, le film ne présente pas du tout les habitants comme une masse indistincte qui va fondre comme un rapace sur Lucas. Il porte plus sur l’incompréhension et la méfiance qui surgissent lors d’une telle affaire, et qui sont ici montrées de manière assez clinique. On n’aura pas d’explication du pourquoi, mais après tout, est-ce si difficile à deviner ? L’enfant est le cœur d’une famille, et son futur, et s’en prendre à l’enfant provoque inévitablement une horreur viscérale, c’est une réaction sans doute assez universelle.

La narration est orientée de telle façon que le spectateur sache que Lucas est innocent, même s’il y a un suspens sur la fin, car on se dit qu’avec un titre pareil ça va mal se finir...
C’est donc à une mécanique implacablement huilée que nous assistons, et à un parcours quasi-christique pour notre protagoniste principal, car même après un non-lieu attendu, il va être difficile pour lui de reprendre sa vie ordinaire.
C’est étrange à dire mais malgré la bonne note que je lui ai mise, la Chasse m’a un peu laissé sur ma faim. En effet, d’autres thèmes auraient pu être abordés vu la longueur du film. Il est notamment troublant que l’affaire démarre d’une phrase (portée sur la chose évidemment) d’un frère (ou copain je sais plus) de la gosse. Une porte vers une autre interrogation : comment protéger les gosses tout en les aidant à grandir ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 484 fois
23 apprécient

Silentum a ajouté ce film à 1 liste La Chasse

Autres actions de Silentum La Chasse