Facile et prétentieux. Des baffes qui se perdent.

Avis sur La Chasse

Avatar -Calixte-
Critique publiée par le

Mon dieu que c'est prétentieux... Ca vous plait ça, sérieux ? C'est cousu de fil blanc, les personnages sont tous bizarres, l'atmosphère en elle-même est dès le début glauque et cafardeuse donc je n'ai pas vraiment ressenti cette "descente aux enfers". Seul Lucas et son fils sont corrects, donc quand tout le monde est contre eux, je ne sens pas ce bouleversement, puisqu'encore une fois, tous les personnages sont étranges pour moi dès le départ alors je n'y ai pas vu cette évolution fascinante de la mentalité de chacun. 30 minutes d'intro inutile et inintéressante pour que le film commence réellement à la 32ème minute. S'en suit un récit prévisible, pas vraiment haletant, avec de la cruauté inutile.

La thématique du film est comment l'image que l'on a de quelqu'un peut être bouleversée pour un rien. Ok très bien, alors District 9. Oui District 9. Cette thématique est très clairement beaucoup mieux traitée dans le film avec un vrai traitement sur l'apparence et l'exclusion, c'est une véritable chasse que l'on a dans tout Johannesburg. Mais pourtant le film n'a pas été sélectionné à Cannes et n'a pas 7,9/10... Boh, tiens? Oh mais peut-être parce que c'est de la SF? Oh ce serait quand même dommage non de juger un film uniquement par son genre ? Ce serait quand même vraiment dommage d'agir uniquement à cause des apparences tels les personnages de La Chasse qui jugent ce pauvre monsieur innocent ? Ce serait vraiment, mais alors vraiment dommage que les intellectuels qui ont adoré ce film et qui méprisent les films comme D9 fassent exactement ce qu'ils dénoncent, non ? (Vous allez me dire que c'est parce que D9 a bien d'autres problèmes, ok, je serais ravi d'en débattre pour vous montrer que ce ne sont que des problèmes de forme dont on s'en contre-fiche)

J'aime les films naturalistes, comme Elephant ou Mommy qui sont dans mon top 30, mais je les aime parce qu'en même temps d'être proche de leur sujet, ils sont esthétiques, lumineux. Tu peux pas juste bouger ta caméra comme un étudiant en cinéma trop dissident, c'est trop facile, tu dois faire un effort sur ta direction artistique en simultané. Même en étant documentaire avec un sujet crade comme la pédophilie tu peux toujours travailler ton décor. Là il n'y a rien, c'est hyper prétentieux, le mec qui est encore dans son dogme à la con au-dessus de toute préoccupation artistique.

Bref, mon cher Thomas, il faut arrêter de te masturber sur ton cinéma pendant tes propres tournages, ta caméra bougerait moins.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 111 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de -Calixte- La Chasse